Covid-19 : gestion compliquée au Centre Hospitalier Maurice Despinoy de Fort-de-France (ex Colson) au mois d'août

coronavirus
Hôpital Maurice Despinoy
Hôpital Maurice Despinoy à Fort-de-France. ©Cimarron (FB)
La 4e vague de coronavirus a mis l’hôpital psychiatrique de Colson en grande difficulté. Plusieurs dizaines de malades ont été dénombrées parmi les patients et le personnel mais aussi des décès, dont un syndicaliste. L’établissement a dû revoir l’organisation de ses services pour faire face.

Au moment où l’Agence Régionale de Santé observe l’amorce d’une diminution progressive des contaminations, de son côté, le Centre Hospitalier Maurice Despinoy de Fort-de-France (ex Colson), sort à peine d’une période critique.

C’est vers la mi-août que la situation s’est compliquée au sein de ce pôle psychiatrique, où une quarantaine de cas ont été enregistrés parmi les patients et les soignants.

Des morts… dont un syndicaliste

 

L’établissement a aussi déploré 3 décès, dont le syndicaliste de l’UGTM, l’infirmier Patrick Doré. La direction a dû réorganiser les services afin d’affronter cette crise inédite, comme dans les autres hôpitaux publics de l'île.

(Ré)écoutez le reportage de Christine Cupit, qui relate une gestion difficile de la Covid-19 à l’hôpital de Balata, au mois d’août 2021.

Récit de la crise sanitaire à l'hôpital psychiatrique en août 2021.