Covid-19 : la propagation du variant brésilien peut-elle concerner la Martinique?

coronavirus
covid brésil
Le Brésil déplore plus de 2500 morts par jour de la Covid-19.

Face à l’aggravation de la Covid-19 et la propagation du variant P1 au Brésil, le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce matin la suspension des vols entre le Brésil et la France. La Martinique doit-elle être inquiétée par la circulation du variant en Guyane, voisine du Brésil ?

Le nombre de contaminations dues au variant brésilien augmente gravement sur le continent américain. Nommé "P1", c'est une forme plus dangereuse, plus contagieuse et plus résistante aux vaccins que sa souche SARS-CoV-2

En plus, 92 nouveaux variants locaux ont été détectés dans le pays.

Chaque jour, plus de 4 000 personnes décèdent dans ce pays d’Amérique du Sud. On compte désormais plus de 353 000 morts de la Covid-19 en un an, soit le pire bilan au monde juste après les États-Unis.

La Guyane, région française frontalière au Brésil est elle aussi amplement touchée par l'intensification des contaminations du virus de la Covid-19.

La Martinique doit-elle être inquiétée par ce variant ?

Selon les données de la semaine du 22 mars au 4 avril 2021 fournies par l’Agence Régionale de Santé (ARS), "le variant anglais circule de manière active dans la population et une circulation à bas bruit des variants Brésil/Afrique du Sud est constatée" en Martinique.

D’après les informations de Préfecture, à ce jour, aucune mesure particulière n’a été mise en place pour prévenir l’arrivée du variant sur notre île.

Pour l’heure, seuls les motifs impérieux et les tests PCR pour tous les passagers venant de la Guyane sont obligatoires.