martinique
info locale

Débrayage à la CFTU : "pas de salaire, pas de travail !" disent les chauffeurs

social
Bus
Bus de transports interurbain du centre de la Martinique ©Martinique 1ère
Mauvaise surprise ce vendredi matin pour les usagers de certaines lignes de bus de Fort-de-France et de Schoelcher. Les chauffeurs d'un prestataire ont cessé le travail car ils n'ont pas reçu leur salaire. La Cacem asure que l'argent sera disponible demain...
Débrayage des chauffeurs des bus de la société Sotravom, co-traitant de la CFTU (Compagnie Foyalaise des transports Urbains). Résultat: les lignes 104 (Campus/Ravine Touza) 110 (Pointe Simon/Rectorat) 111 (Pointe Simon/La Colline) et 321 (Saint-Joseph/Rivière l'Or) ne sont pas desservies depuis ce vendredi matin (2 septembre).

Un problème récurrent...

Les chauffeurs dénoncent un retard dans le versement de leur salaire. Leur direction n'a pas pu les établir faute d'avoir reçu à temps la contribution de la Cacem, le donneur d'ordre. Un accord avait pourtant été signé en 2013, lors d'un précédent mouvement, pour éviter cette situation... Le donneur d'ordre affirme avoir demandé le virement le 18 août , mais il n'a été effectué que le 31 par le trésor public, explique Alain Alfred, président de la CFTU. 

Reportage : Aurélie Treuil et François Marlin
Intervenants : Fred Bauroy-Eustache, délégué du personnel société Sotravom 
Alain Alfred, président de la Compagnie Foyalaise des Transports Urbains 
Débrayage des chauffeurs de la société de transport Sotravom à cause de retard dans le versement des salaires ©martinique
Publicité