Découvrir l’oeuvre nécessaire de l’intellectuel martiniquais Edouard Glissant

culture
edouard glissant
Edouard Glissant (21 septembre 1928 - 3 février 2011) ©ULF ANDERSEN / AURIMAGES / ULF ANDERSEN / AURIMAGES / AFP
L’intellectuel et écrivain martiniquais, Edouard Glissant est l’auteur de quatre dizaines de livres en tous genres qu’il convient de découvrir ou de relire afin de comprendre le sens de notre monde.
Lire ou relire Edouard Glissant, une nécessité. En quoi son œuvre est-elle incontournable ? Parce qu’elle nous rattache au monde, en nous permettant de mieux nous y mouvoir. Parce qu’elle pose que notre monde est un et indivisible, en dépit de l’extrême diversité de nos civilisations.

Une oeuvre réputée difficile. Son auteur a largement contribué à sa réputation d’hermétisme. Il n’a eu de cesse de revendiquer le droit de l’intellectuel à la complexité. Une pensée foisonnante, escarpée comme les mornes de sa Martinique qui l’a vu naître à Sainte-Marie le 21 septembre 1928.

Une pensée en perpétuel renouvellement exprimée durant une vie intense en une quarantaine de romans, d’essais, de recueil de poésie, de pièces de théâtre. Une pensée déclamée lors d’innombrables séminaires. Universitaire de métier, Edouard Glissant a discouru devant des centaines d’étudiants et de chercheurs dans plusieurs universités, en Martinique, à Paris, en Louisiane, à New York.
 

Son geste majeur ? La création de l’Institut du Tout Monde


Une idée rendue concrète résumant son apport au décryptage de la complexité des relations interculturelles. Il nous livre les clés de compréhension du monde contemporain, selon son ami Patrick Chamoiseau.

Un monde dépeint comme un kaléidoscope d’identités multiples. Avant de partir vers d’autres cieux en février 2011, Edouard Glissant nous a enseigné que "l’homme occidental aura, peu à peu et à grande douleur, cessé d’être au centre de ce qui est". Un appel au refus de l’ordre établi.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live