Dengue en Martinique: nombre de cas en baisse, circulation virale ralentie, vigilance maintenue

dengue
Lutte contre la dengue
Image d'illustration ©defense.gouv.fr
Selon les derniers chiffres publiés par santé publique France, vendredi 13 novembre 2020, le pic de l’épidémie de dengue est derrière nous. il y a une nette diminution de la circulation virale. Pour la première fois depuis trois mois, nous sommes en deçà du millier de cas hebdomadaires.
Pour la première fois depuis trois mois, l’épidémie de dengue est passée sous la barre des 1 000 cas hebdomadaires en semaine avec 780 cas recensés, selon les derniers chiffres publiés par santé publique France, vendredi 13 novembre 2020.

Les indicateurs de surveillance épidémiologique témoignent d’une nette diminution de la circulation virale. Les services de santé restent mobilisés. La vigilance vis-à-vis du maintien des mesures de lutte contre le moustique vecteur (Aedes aegypti) reste donc de mise en cette période de fortes pluies et inondations

Les médecins enregistrent cette tendance à la baisse pour le nombre de visite dans un cabinet médical ou à domicile. La part de la dengue dans l’activité totale de l’association SOS Medecins décroit donc régulièrement depuis 5 semaines. Les cas biologiques décroissent régulièrement ainsi que les passages aux urgences pédiatriques.

L’épidémie qui a débuté il y a maintenant une année a atteint son pic épidémique en semaine 2020-40. Depuis, les indicateurs de surveillance épidémiologique témoignent d’une nette diminution de la circulation virale.

Depuis le début de l’épidémie (2019-45) on a enregistré 29 800 cas cliniquement évocateurs au sérotype majoritaire DENV-3.

Trente-cinq personnes présentant des cas graves ont été hospitalisées dans un service de réanimation ou de soins intensifs ( services adultes ou pédiatriques). Au total, 14 décès survenus en milieu hospitalier et à domicile ont été notifiés depuis le début de l’épidémie, dont 11 depuis début septembre 2020. Parmi ces décès, 10 ont été classés par les services du CHU de Martinique directement liés à la dengue, 2 indirectement liés à la dengue et 2 en cours d’évaluation.

La Martinique reste donc placée en Phase 4 niveau 1 "dengue : épidémie confirmée" du PSAGE (Programme de surveillance, d’alerte et de gestion des épidémies).  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live