Dengue : nette diminution de la circulation virale en Martinique

dengue
Dengue
Selon le dernier point épidémiologique relatif à la situation de la dengue en date du 11 décembre 2020, les indicateurs de surveillance des dernières semaines témoignent d’un ralentissement très significatif de la circulation virale en Martinique.
Les indicateurs de surveillance des dernières semaines témoignent d’un ralentissement très significatif de la circulation virale en Martinique, bien que le nombre hebdomadaire estimé de cas cliniquement évocateurs de dengue dépasse encore les valeurs des seuils épidémiques.

Le nombre estimé de cas cliniquement évocateurs de dengue du 30 novembre au 6 décembre 2020 est de 260 cas contre 450, la semaine précédente.
Depuis le début de l’épidémie en novembre 2019, on estime que près de 32 000 cas cliniquement évocateurs de dengue ont consulté un médecin généraliste de ville.
 

Accalmie épidémique


Chez les médecins sentinelles, en semaine 2020-40, (28 septembre - 4 octobre 2020), le pic épidémique était atteint avec près de 2300 cas de dengue. Depuis, le nombre estimé de cas de dengue ne cesse de diminuer chaque semaine

Depuis un mois, le nombre des admissions dans le service des urgences pédiatriques (MFME) a diminué de 75 %. 

Du côté de SOS-médecins, le nombre de visites à domicile a diminué. La part de la dengue dans l’activité totale de l’association décroît donc régulièrement. Le nombre de visites pour suspicion de dengue est de 90 visites du 30 novembre au 6 décembre, soit deux fois moins que ce qui était enregistré deux semaines plus tôt.
cas cliniquement évocateurs de dengue en Martinique
Incidence cumulée des cas cliniquement évocateurs de dengue, Martinique, semaines 2020-46 à 2020-49 ©ARS
Parmi les 27 communes ayant un ou plusieurs médecins sentinelles, 25 rapportent des cas cliniquement évocateurs de dengue. Pour cette période, seules six communes ont encore des incidences élevées (au moins 100 cas pour 10 000 habitants).

 

17 décès



Depuis le début de la surveillance de l'épidémie trente-neuf cas graves de dengue ont été enregistrés et notifiés par un passage dans un service de réanimation ou de soins intensifs (adulte et pédiatrique). Au total, 17 décès sont survenus en milieu hospitalier et à domicile ont été notifiés depuis le début de l’épidémie, dont 14 depuis début septembre 2020.

Parmi ces 17 décès, 14 ont été classés directement liés au virus par les services du CHU de Martinique, 2 indirectement liés à la dengue, 1 en cours de classement.


Vigilance maintenue


Depuis le début de l'épidémie de dengue (2019- 45) près de 32 000 cas cliniquement évocateurs ont été recensés. Le ralentissement  très significatif de la circulation virale ne veut pas dire que tout est gagné. 

L'ARS Martinique poursuit les gestes préventifs : destruction des gîtes larvaires, protection individuelle avec des répulsifs, utilisation de moustiquaires, de raquettes électriques.