Le député Jean-Philippe Nilor crée son mouvement politique et le baptise "PEYI-A"

politique
Jean-Philippe Nilor
Jean-Philippe Nilor et Marcelin Nadeau du mouvement PEYI-A. ©Martinique
Le mouvement politique de Jean Philippe Nilor, "PEYI-A" a été lancé, dimanche 3 février au hall des sports du Robert, devant plus de 600 personnes. Le député du sud est le nouveau chef de file d'un parti qui regroupe une dizaine d'anciens membres du MIM, des socio-professionnels et des artistes.
PEYI-A c’est le nom du tout nouveau parti politique créé par le député Jean-Philippe Nilor et Marcelin Nadeau, le maire du Prêcheur, ce dimanche 3 février 2019  au hall des sports du Robert, devant plus de 600 personnes. Le député du sud, qui a rompu les liens avec le MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais), a présenté son équipe et les grandes lignes défendues par son parti.
 

Couleurs Rouge-Vert-Noir


PEYI-A regroupe une dizaine d'anciens membres du MIM, élus à la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), des membres de Nou Pep-La, des socio-professionnels et des artistes. Un nouveau parti qui reprend les couleurs du rouge-vert-noir, revendiquées par nombre de militants politiques et culturels martiniquais.

Après plus de 6 mois d’échanges, de commissions et d’ateliers, le parti PEYI-A vient élargir l’offre politique martiniquaise. Jean-Philippe Nilor et Marcelin Nadeau sont apparus bras dessus, bras dessous sur le podium de la salle des fêtes du Robert.

(Re)voir le reportage d'Alain Livory et d'André Quion Quion
 

PEYI-A revendique déjà 140 adhérents


Le bureau du parti est entre autres composé de Noé Malouda (ancien du Palima) Gérard Thalmensy et Jérémie Ferdinand du Modemas et de Nou Pep-La , et d’Aurelie Nella conseillère exécutive de la CTM, ancienne membre du MIM.