Des élèves s'imprègnent de la littérature de René Maran, prix Goncourt en 1921

hommage
Des élèves dans une salle
©Martinique la 1ère

Élèves et enseignants viennent de rendre un bel hommage à l'écrivain martiniquais René Maran hier (22 mars 2021), à Tropiques Atrium à Fort-de-France. ll y a 100 ans, en 1921, le prix Goncourt était attribué pour la première fois, depuis sa création, à un Noir.

En 1921, un écrivain noir dénonce avec force, dans un roman, le racisme et les abus de pouvoir des colons blancs en Afrique.

Son personnage se nomme "Batouala". Un guerrier, chef de tribu. L'auteur, René Maran (né à Fort-de-France en Martinique le 5 novembre 1887, mort à Paris 13ᵉ, le 9 mai 1960,) est un simple administrateur colonial de la future Centrafrique.

C'est ce roman qui lui vaut le prix Goncourt en 1921, mais qui mettra un terme à sa carrière de fonctionnaire.

100 ans après, cet ouvrage éclaire jeunes et moins jeunes sur le sens du monde.

Un jeune Martiniquais va se reconnaître dans ce texte parce qu'il aborde des questions humaines. (...). C'est une réflexion sur toutes les formes de domination qu'elles quelles soient.

Pierrette Leti-Palix, professeur de lettres

(Re)voir le reportage de Delphine Bez et Marc-François Calmo.

 

Hommage à René Maran en présence d'élèves