publicité

Dominique : 92% des consommateurs toujours privés d'électricité

77 jours après le passage de l'ouragan Maria, 92% des consommateurs sont toujours privés d'électricité. Le rétablissement du réseau est lent. Il n'y a pas assez d'équipes sur le terrain et il est difficile d'obtenir une autorisation auprès des autorités pour être raccordé au réseau central.

Tout le réseau d’électricité a été détruit à la Dominique © rooseveltskerrit
© rooseveltskerrit Tout le réseau d’électricité a été détruit à la Dominique
  • Par Caroline Popovic
  • Publié le , mis à jour le
Le Premier ministre de la Dominique, Roosevelt Skerrit a annoncé que les services gouvernementaux peinent à rétablir l'électricité aux 35 000 clients desservis par DOMLEC (Électricité de la Dominique).

Pour l'instant, seulement 2 842 domiciles et entreprises dans les villes de Roseau la capitale, et Portsmouth ville principale au nord, ont déjà été raccordés. Ainsi, plus de 90% de la population est toujours sans lumière.

Depuis 77 jours maintenant, la majorité des Dominiquais se débrouillent avec des bougies, des lumières solaires et des lampes torches. Les plus chanceux ont acheté des groupes électrogènes, mais cet appareil coûte cher et il n'est à la portée de tous.

Pas suffisamment d'équipes sur le terrain


Les équipes sur le terrain travaillent sans relâche pour rétablir le réseau détruit à 100% lors du passage de l'ouragan Maria. Mais elles ne sont pas assez nombreuses. Seuls des techniciens de Cuba aident DOMLEC à remplacer tous les poteaux électriques et les transformateurs.
Les techniciens de DOMLEC sur le terrain © sundominica
© sundominica Les techniciens de DOMLEC sur le terrain
Autre problème qui ralentit les raccordements des clients, c'est l'obligation d'obtenir un certificat de conformité. Les installations électriques de chaque client doivent être inspectées et approuvées par l'État avant d'obtenir un compteur et d'être connectées au réseau. Mais il manque là aussi de la main-d'œuvre et les certificats de conformité sont rédigés très lentement.

De surcroît, la majorité des constructions à la Dominique ont perdu leurs toits et sont actuellement couvertes par des bâches. Il est donc impossible de raccorder des bâtiments dans un tel état au réseau central.

Malgré un progrès pénible pour rétablir le réseau d'électricité et les obstacles rencontrés sur le terrain, DOMLEC a promis de raccorder tous les clients de la Dominique avant la fin avril de 2018.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play