publicité

La Dominique, une île ravagée, meurtrie et encore sous le choc

Il se confirme que la situation sur île voisine de la Dominique est cauchemardesque. Le bilan actuel est de sept morts confirmés. Mais on s’attend à un bilan plus lourd.

Vue du centre vielle de Roseau capitale de la Dominique après le passage de l'ouragan Maria. © Facebook ABS Radio
© Facebook ABS Radio Vue du centre vielle de Roseau capitale de la Dominique après le passage de l'ouragan Maria.
  • Par Maurice Nagou
  • Publié le , mis à jour le
Sept décès à la Dominique directement liés au passage de l’ouragan Maria sont à déplorer. Mais la situation chaotique qui règne sur l’île ne permet qu’un bilan très partiel.
Les liaisons par voie terrestre sont extrêmement compliquées. Seules des expéditions pédestres sont possibles et les zones rurales sont totalement isolées.

Une première mission de reconnaissance


Les premières estimations ont été établies par des experts du Caricom qui ont pu effectuer une mission de reconnaissance aérienne par hélicoptère. Un téléphone satellitaire a été confié au Premier ministre Roosevelt Skerrit qui devrait intervenir dans la matinée sur ABS une radio d’Antigue.

Le compte rendu préliminaire fait apparaître que 100% de la Dominique est affectés. 30% des maisons sont à reconstruire. Beaucoup d’habitants n’ont plus de toit et se retrouvent à errer dans les rues. Tous les bâtiments publics qui ont été plus ou moins épargnés ont été transformés en abris.

La Dominique a un besoin urgent de bâches, de tôles et de matelas


L'hôpital de Roseau a été ravagé ce qui pourrait alourdir le nombre de décès.
Les communications téléphoniques, portables et filaires avec la Dominique resteront impossibles pendant plusieurs jours.

La piste de Canefield peut être exploitée comme héliport. Heureusement l’aéroport de Melville a été relativement peu endommagé et pourrait être à nouveau opérationnel dans 24 ou 48 heures pour permettre l’acheminement des premiers secours.
Jean Yves Bonnaire, ce chef d’entreprise Martiniquais, sans aucune nouvelle de ses 30 employés et qui témoignait hier (mardi 19 septembre) sur les médias de Martinique Première, confirme que plusieurs actions individuelles sont en train d’être mise en place en Martinique pour porter secours à la Dominique.

Pour l’heure, aucune scène de violence ou de pillage n'a été observée. 
Vue du centre vielle de Roseau capitale de la Dominique après le passage de l'ouragan Maria. © Facebook ABS Radio
© Facebook ABS Radio Vue du centre vielle de Roseau capitale de la Dominique après le passage de l'ouragan Maria.


(Re)voir le reportage avec les images de la Caricom : 

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play