martinique
info locale

La Dominique a un nouveau gouvernement

monde
Roosevelt Skerrit prête serment
Le premier ministre de la Dominique, Roosevelt Skerrit prête serment ©dominicanewsonline
Le Premier ministre de la Dominique Roosevelt Skerrit a nommé ses ministres qui vont servir pour ce 5e mandat du DLP, Parti Travailliste de la Dominique. Le premier ministre se garde 6 portefeuilles.
Roosevelt Skerrit est ministre des finances et des affaires économiques, de l’investissement, de la planification, la résilience, le développement durable, les télécommunications et la radiodiffusion.

Dans son cabinet figurent 17 ministres, 5 sont des femmes. Melissa Skerrit, femme du Premier ministre et nouveau députée dans la circonscription de Roseau, n’a pas de poste de ministre. Elle est chargée d’un projet pour redynamiser la capitale, Roseau pour lequel elle ne sera pas rémunérée.
Melissa Skerrit
Melissa Skerrit, député de Roseau Central. ©DLP

Une campagne électorale difficile


Le 6 décembre 2019, le DLP, Parti Travailliste de la Dominique de Roosevelt Skerrit, devient le premier parti politique de la Caraïbe à remporter 5 mandats consécutifs. Le parti a gagné dans 18 des 21 circonscriptions.

La campagne électorale a été difficile et parfois violente. L’opposition avait bloqué plusieurs routes pour demander la mise en place d’une reforme électorale avant le scrutin. Les opposants du Premier ministre demandaient que la liste des électeurs soit actualisée et que les cartes d’identités soient distribuées aux inscrits. La réforme n’a pas eu lieu.

Le matin du scrutin, les forces de l’ordre ont tiré des balles réelles sur les manifestants de la commune de Salisbury, un fief de l’opposition. Un adolescent et un adulte ont reçu des balles dans les jambes.

La campagne a été marquée par la diffusion sur la chaîne Al Jazeera d’un documentaire qui impliquait le Premier ministre Roosevelt Skerrit et Lennox Linton, le leader de l’opposition dans les ventes de passeports diplomatiques pour financer leurs campagnes électorales respectives.
Dominique passeports
Polémique sur la vente des passeports de la Dominique ©twitter

Une élection libre et juste 

 
Les observateurs de la CARICOM, de la Communauté Caribéenne, du Commonwealth et de l’OEA Organisation des États des Amériques, étaient sur le terrain le jour des élections. Tous ont affirmé que le résultat incarnait la volonté des électeurs. 
 

L'élection a été gagnée avant le scrutin


D’importantes sommes d’argent (il n’y a aucune obligation de déclarer ni le montant, ni l’origine des financements des campagnes électorales à la Dominique), ont été dépensées dans les circonscriptions par le parti au pouvoir.

En plus les électeurs de la Dominique ont désapprouvé les actions de l'opposition notamment les manifestations et les barricades érigées sur les axes principaux de l'île.