Eau : restrictions et coupures tournantes dans le centre de la Martinique

consommation fort-de-france
robinet eau

Les habitants de l’agglomération du centre devront supporter des interruptions programmées de la distribution de l’eau dès ce lundi 24 mai 2021. Face aux difficultés de production et d’approvisionnement d’eau, Odyssi met en place des coupures tournantes.

Veiller sur son robinet et faire des réserves, voilà assurément l’une des missions du quotidien des administrés de Fort-de-France, le Lamentin, Saint-Joseph et Schœlcher à compter de ce lundi 24 mai.

Si depuis plusieurs jours déjà, les coupures incessantes rythment le quotidien des abonnés aux réseaux d’eau potable, avec l’installation du carême, les restrictions semblent bien plus prononcées. Conséquence : colère et incompréhension des abonnés. Ces derniers ne comprennent pas qu’un an après la terrible crise de l’eau en Martinique et les multiples comités spéciaux, l’île et ses abonnés subissent à nouveau pareille situation, la panne d'eau au robinet.

Du côté d’Odyssi, dès samedi dernier par voie de communiqué, l’opérateur annonçait la couleur:

« en raison de difficultés d’approvisionnement de ses réservoirs, dues à une baisse importante de la la ressource,  la distribution en eau est perturbée voire interrompue dans divers quartiers de la CACEM. Afin de pallier l’insuffisance des ressources en eau, un planning de restrictions d’eau potable sur l’ensemble de la Martinique a été mis en place, en collaboration avec l’ensemble des opérateurs (ODYSSI, SME, SMDS). » 

Eau
planning des coupures d'eau ©Odyssi

Des coupures tournantes pour soulager...

 

Pour l’heure, on parle de traitement équitable des abonnés avec cette option de coupures tournantes selon Alex Laclef, technicien d’astreinte et de régulation à Odyssi qui s’exprimait sur Martinique la 1ere radio

« la ressource a considérablement diminué par rapport à la pluviométrie. Un exemple, l’usine de Didier qui produit habituellement 1 000 m3 à l’heure n'en produit actuellement que 600. Nous avons donc des difficultés de remplissage des réservoirs. Par conséquent, pour approvisionner  les abonnés, nous optons pour des coupures tournantes avec la collaboration des autres opérateurs pour un traitement équitable  ».

 

Selon le technicien d’Odyssi, la gestion des coupures est un moyen technique d’alimenter les équipements

« la coupure tournante sert à interrompre la distribution à partir de certains réservoirs. Cette coupure est prévue de 8 à 20 heures et cette séquence permet de remplir les réservoirs qui ne sont pas suffisamment alimentés. Cette option permet de soulager les abonnés qui sont en souffrance. L’impact est considérable actuellement ».

 

Quant à un retour normal sur le réseau, difficile de faire des prévisions fiables puisque la ressource a diminué et que les pluies se font rares ces jours-ci.