martinique
info locale

L'école primaire est évacuée après de nouveaux lahars au Prêcheur

vie locale
lahar
Lahar au Prêcheur. ©R.S.
De nouvelles coulées de boue volcanique ont été observées au Prêcheur dans la nuit et plus intense ce mardi matin (20 février). Ainsi, vers 9h40, la municipalité a procédé à l'évacuation des riverains et de l'école primaire située dans la zone à risque.
La sirène d'alerte a retenti ce mardi matin (20 février) dans le bourg du Prêcheur. Une coulée de boue volcanique d'importance a dévalé la rivière des Abymes poussant la municipalité à procéder à l'évacuation de la population. 


L'école évacuée pour la première fois


Ainsi vers 9h40, une centaine d'élèves de l'école primaire située dans le nord du bourg de la commune a été évacuée et dirigée vers le presbytère en attente de la levée du dispositif. 
Il s'agit de la première évacuation de l'école depuis le début du phénomène le 6 janvier dernier. 

Les riverains des quartiers des Abymes et des citées Coquette et Raymond Pohié, au nord du bourg, ont eux aussi été évacués. "Dès que les sirènes retentissent, les gens évacuent, on a des exercices, le point de ralliement est prévu, le circuit d'évacuation également" précise Marcellin Nadeau, le maire de la commune. 



Deux précédents lahars ont également été observés cette nuit vers 1h20 et 3h. 

Selon David Melezan, technicien d'instrumentation de l'Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique, il s'agit de la continuité du phénomène d'effondrement d'un flanc de la montagne Simper. 

Écoutez ses précisions : 

Interview David Melezan

Après les deux jours d'accompagnement psychologique organisé par la protection civile, le maire envisage de mettre en place un groupe de parole afin d'aider la population a traverser cette épreuve très éprouvante.
Publicité