martinique
info locale

Les élections législatives à la Dominique sont prévues le 6 décembre 2019

monde
Roosevelt Skerrit
Roosevelt Skerrit, premier ministre sortant de la Dominique ©Dominicasun
Roosevelt Skerrit, Premier ministre sortant de la Dominique, brigue un 4e mandat consécutif de 5 ans. Son challenger, leader de l’opposition Lennox Linton, estime que c’est trop. Dans 1 mois les électeurs vont trancher.
 
Hier soir (mardi soir 5 novembre 2019), le premier ministre sortant Roosevelt Skerrit, a annoncé la date du 6 décembre 2019 pour l'organisation des prochaines élections législatives. 

Les élections avant Noël, c’est une stratégie qui a fonctionné pour le Premier ministre lors de ses 3 derniers mandats. En tant que leader du DLP, Parti Travailliste de la Dominique, il cherche à remporter un historique 4e mandat consécutif. Il met en garde l’électorat contre la possibilité d’un changement de régime.

Cinq ans passent très vite avec la bonne personne pour diriger le pays. Cinq ans semblent être une éternité si vous avez élu la mauvaise personne, a déclaré Roosevelt Skerrit, premier ministre sortant de la Dominique.

La campagne électorale bat son plein à la Dominique et dans la région depuis plusieurs mois. Roosevelt Skerrit a fait des déplacements à Saint-Martin et en Guadeloupe pour encourager les ressortissants à revenir voter au pays car il n’y a pas de vote par procuration.

Dans sa campagne, Roosevelt Skerrit évoque la bonne gestion de l’économie surtout après le passage dévastateur de l’ouragan Maria en 2017 et la tempête tropicale Erika en 2015. 

Il a promis de poursuivre le développement notamment avec la construction d’un aéroport international qui sera financé par la Chine. Pékin a déjà investi 15 millions d’euros pour l'édification d’un nouvel hôpital à Roseau, la capitale.
Melissa Skerrit
Melissa Skerrit, la femme du premier ministre est candidate aux élections législatives. ©dlp
La candidature de Melissa Skerrit, la femme du Premier ministre, dans la circonscription de Roseau Central, a suscité des réactions mitigées. Cette circonscription est le fief de l’opposition depuis 1975. La campagne y a été particulièrement intense.
Lennox Linton
Lennox Linton, leader de l'opposition de la Dominique ©dominicasun
Lennox Linton, leader de l’opposition et du parti UWP, Parti Uni des Travailleurs, est le challenger principal de Roosevelt Skerrit. Ce journaliste, animateur de radio et entrepreneur, n’a remporté que 6 des 21 circonscriptions lors du dernier scrutin de 2014. Il compte mieux faire cette fois-ci.
 
Lennox Linton accuse le premier ministre de refuser d'introduire une réforme électorale. Une enquête menée par une délégation commune de la CARICOM, de l'OEA et du Commonweath a recommandé une mise à jour des listes électorales et la création d’un système de cartes d’identité pour les électeurs.

En cas de victoire, Lennox Linton a promis de mettre en place un salaire minimum de 300 euros par mois et de fixer les pensions à 150 euros. Il compte sur l’écotourisme, l’industrie locale et l’agriculture pour développer l’économie. Il a promis plus de transparence sur les revenus générés par la vente des passeports de la Dominique aux étrangers en échange de programmes d’investissements.

Lennox Linton veut également limiter à 2, le nombre de mandats d’un Premier ministre. 
Publicité