Entreprises en difficulté, chômage, le secteur du BTP va mal en Martinique

btp
Chantier
Chantier de construction en Martinique. ©Martinique la 1ère
La situation sanitaire qui perdure depuis plusieurs mois n'est pas sans conséquence sur de nombreuses entreprises. C'est le cas dans le BTP où la quasi-totalité des entreprises vit des heures difficiles.

"Quand le bâtiment va, tout va". Un adage qui ne présage rien de bon pour l'économie martiniquaise tant la situation est compliquée actuellement dans le milieu du BTP en raison de la crise sanitaire. 

Certaines sociétés sont au bord de la faillite ou du dépôt de bilan.

Nous avons de plus en plus de mal à payer nos charges et à régler le quotidien. Nous jonglons avec les difficultés d'approvisionnement, les augmentations du coût de la matière, mais la manière d'aborder les chantiers avec les arrêts successifs nous met en difficulté. 

Herve Etilé, le président de la Fédération Française du Bâtiment Martinique, interrogé par Jean-Baptiste Anatole

61d86216abdd3_herve-etile-ffb.jpg
Herve Etile, le président de la fédération française du bâtiment en Martinique. ©Facebook FFB Matinique

On ne peut pas dire qu'il y ait des entreprises qui aient mis la clé sous le paillasson. Nos entreprises veulent rester en vie. Depuis des années, elles font le maximum pour garder la tête hors de l'eau. Mais aujourd'hui même une organisation comme la fédération du bâtiment ne reçoit pas toutes ses cotisations. Les entreprises sont obligées de faire des arbitrages et choisir ce qu'elles vont payer par rapport à d'autres engagements. Les entreprises ont du mal aujourd'hui, sont en difficulté et ont réduit la voilure en termes de personnel aussi. 


Ainsi, de nombreux salariés sont au chômage technique. Cependant, pour être éligibles aux aides de l’état, les sociétés doivent être à jour de leurs cotisations sociales. Une chose quasiment impossible à en croire le président de la Fédération Française du Bâtiment Martinique. 

Les entreprises n'étant pas à jour des cotisations ne peuvent pas accéder aux mesures qui ont été mises en place. Nous sommes en train de tourner en rond et nos entreprises sont encore les plus lésées dans cette affaire puisque les entreprises du BTP ont joué le jeu pendant toute la durée du covid pour pouvoir garder les emplois et maintenir l'activité. Aujourd'hui elles sont les plus pénalisées par rapport à la situation qui perdure. 

En Martinique, le secteur du bâtiment et des travaux publics représenterait environ 3 800 entreprises, artisans compris.