Les étudiants antillais confortent l’émulation par le sport

sport
sport campus
Les étudiants en pleine séance d'échauffement au gymnase du campus de Schoelcher. ©Christine Cupit
L’esprit d’équipe sans compétition, c’est l’objectif des 1er jeux organisés par l’Université des Antilles. Ils se terminent ce mardi 26 février 2019 après deux jours de rencontres et de tournois entre les étudiants des Campus de Martinique et de Guadeloupe.
Une trentaine d'étudiants de Guadeloupe, d'autres de Martinique, tout cela dans une ambiance fraternelle et conviviale. Il s'agit des premiers jeux organisés par l’Université des Antilles.
"C'est bien, c'est une belle initiative parce que ça nous permet de nous dépenser en faisant du sport et de rencontrer des gens. Parce que les deux campus ne sont pas si éloignés que ça", avoue un étudiant martiniquais.
"Ils ont fait l'effort d'acheter des maillots et de différencier les équipes avec des couleurs. Ils nous expliquent bien. C'est pas mal", poursuit une autre étudiante. 
jeux campus plage
Les étudiants ont investi la plage de Madiana à Schoelcher. ©Martinique la 1ère
L'esprit de compétition n'a pas sa place, toutes les équipes sont mixtes, composées d'étudiants des deux pôles, Martinique et Guadeloupe.
"Je suis de Guadeloupe, en plus je viens de métropole donc je découvre encore plus les deux campus, les deux cultures donc je trouve ça pas mal. Il n'y a pas de rivalité puisqu'on est dans des équipes mixtes. Il n'y a pas non plus de compétition puisqu'on n'est pas dans le cadre d'un club", explique une étudiante. 
"Je suis déjà venu en Martinique pour participer aux univers’îlienes l'année dernière. Et le fait de réitérer cette année, certes il n'y a ni Mayotte ni la Guyane, mais le fait de pouvoir rencontrer de nouveaux étudiants martiniquais et pouvoir profiter du cadre que le CET a aménagé ici, c'est que de la réussite", poursuit un autre étudiant.

(Re)voir le reportage de Nathalie Jos t William Zébina. 
Durant deux jours, les 25 et 26 février 2019, des rencontres et des tournois sportifs sont organisés.
"Ce qui est important pour nous dans cette opération, c'est surtout de retrouver une fraternité entre la Martinique et la Guadeloupe et qu'on se retrouve plus simplement autour de compétition purement sportive, mais autour de vrais moments d'échange. Donc, retrouver ces valeurs du sport qui sont l'échange, la fraternité et la coopération", précise Claude Sanidin, professeur EPS au SUAPS de Martinique. 

Claude Sanidin

Plusieurs activités de sports collectifs ont été privilégiées afin de favoriser les échanges entre les étudiants. Dans le gymnase du campus de Schoelcher hier et sur la plage de Madiana aujourd’hui.
"On a mis en avant certaines activités par rapport à d'autres qu'on avait l'habitude de proposer aux étudiants. De nouvelles activités comme les sports de raquette, du Beach volley, tennis de table, badminton", explique Didier TACAFRED, Professeur EPS au collège et intervenant de futsal, sur le campus de Guadeloupe.

Didier Tacafred

Le carnaval a aussi sa place durant ces jeux puisqu'une soirée déguisée est également prévue. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live