martinique
info locale

Euzhan Palcy recevra le Prix Précurseur au 15e festival du film Black de Montréal

cinéma
Euzhan Palcy
La réalisatrice martiniquaise Euzhan Palcy. ©FB Euzhan Palcy
Le mardi 24 septembre 2019, lors de la soirée d’ouverture du 15e festival international du film Black de Montréal, la réalisatrice martiniquaise Euzhan Palcy recevra le Prix Précurseur, après Spike Lee (réalisateur américain). Elle sera la première femme à obtenir cette distinction.
La 15e édition de ce festival international du film Black de Montréal (au Canada), débutera par un hommage à la réalisatrice pionnière franco-caribéenne gagnante d’un prix César, Euzhan Palcy. Le Prix Précurseur (Pioneer Award) de ce festival lui sera remis. Euzhan Palcy deviendra à l’issue de cette cérémonie, la première femme et la deuxième personnalité noire à recevoir le Prix Précurseur du FIFBM après Spike Lee.

En réalisant Rue Cases-Nègres en 1983, Euzhan Palcy a mis la Caraïbe française sur la carte de la cinématographie, remportant le Lion d’argent, le Prix de la meilleure actrice au Festival du Film de Venise et un César brisant le plafond de verre de la réalisation dans le cinéma français, en devenant la première cinéaste noire à se voir décerner cette prestigieuse distinction.
 

Une saison blanche et sèche : 30 ans déjà !


La réalisatrice martiniquaise poursuit son parcours de pionnière du cinéma en 1989 avec une saison blanche et sèche (mettant en vedette : Marlon Brando, Susan Sarandon, Donald Sutherland), un drame vivifiant réalisé durant l’apartheid. Ce long métrage vient d’être célébré au festival international du film de Toronto au Canada pour ses 30 ans.

Ce faisant, la martiniquaise devient la première réalisatrice noire produit par un studio hollywoodien, MGM / UA. Parmi ses autres films, on notera également la comédie musicale fantaisiste et colorée Siméon.
 

Histoire du Festival


Le Festival International du Film Black de Montréal (FIFBM) a été créé en 2005 par la Fondation Fabienne Colas, organisme artistique professionnel, sans but lucratif, voué à l’éducation dans les arts et au soutien à la création, la promotion, la diffusion du Cinéma, de l’Art et de la Culture au Canada et à l’étranger.

Ces dix dernières années, le FIFBM a pu présenter des centaines de films de plus de 50 pays, toucher plusieurs dizaines de milliers de festivaliers, attirer une couverture médiatique internationale; rendre hommage à des personnalités telles Harry Belafonte, Souleymane Cissé, Stedman Graham, Kim Nguyen, Danny Glover, Dany Laferrière, ou encore Spike Lee.
 

Le FIFBM, le plus important festival du genre au Canada


Anciennement appelé Festival du Film Haïtien de Montréal, présentant à l’époque une 1e édition de 3 films en 3 jours, le FIFBM représente aujourd’hui le plus important festival du genre au Canada de par son bilinguisme (le seul festival black bilingue – français et anglais – en Amérique du Nord), sa couverture de presse internationale, son achalandage croissant, le nombre de pays représentés (près de 40 par année), les célébrités qu’elle attire, ainsi que le nombre important de films et de premières présentées chaque année (près d’une centaine).
Publicité