Fermeture des restaurants : la pause déjeuner doit être réinventée

économie
Plate de déjeuner
Repas à base de fruits de mer... ©Shutterbug75 de Pixabay

Depuis la fermeture des restaurants imposée par la préfecture en raison de la progression des cas de Covid-19 en Martinique, la pause méridienne doit être réadaptée. Les habitudes ont du être modifiées.

La pause déjeuner prend une toute autre forme pour certaines personnes habituées à manger dans les salles de restaurants depuis le renforcement des restrictions sanitaires en date du 1er avril 2021.

Désormais, les restaurants ne peuvent faire que de la restauration à emporter ou des livraisons jusqu’à 19 heures. Une contrainte pour certaines personnes qui se voient obliger de changer leur routine quotidienne.

Manque de convivialité

 

Pour beaucoup de salariés, la pause méridienne était une occasion de se retrouver, se détendre et partager de bons moments entre collègues ou entre amis. Contraints par ces nouvelles règles sanitaires, les rapports humains ont été sérieusement réduits. Les déjeuners se prennent seul (e) dans la voiture, au bureau ou pour certains sur un banc.

À l’instar de Patrice, ouvrier du bâtiment, qui nous confie que "depuis que les restaurants ont fermé, je dois manger dans ma voiture ou sur les bancs de la Savane (Fort-de-France) car je n’ai plus d’endroit où me poser le midi."

Pour Marie, employée administrative, "ma pause méridienne est complètement changée. Je sors m’acheter à manger et je rentre directement manger dans mon bureau."

Des aspects positifs pour certains

 

En revanche, pour quelques personnes la fermeture des salles de restauration offre de bons côtés. Comme en témoigne Jessica, pour qui les nouvelles contraintes sanitaires l'encouragent à cuisiner. "La fermeture des restaurants m’incite à prendre le temps de faire mes propres repas. C’est plus sain et beaucoup plus économique".

Les Outre-mer en continu
Accéder au live