"Forest Art" aux Trois-Ilets : l'ONF sensibilise le public à la préservation de l'environnement par les arts

environnement
Forest Art
Les participants ont été sensibilisés à la préservation de l'environnement par les arts. ©D. Bétis
3e édition "Forest Art" aux Trois-Îlets était organisée (dimanche 20 septembre 2020) par l’ONF (Office national des forêts) dans le cadre des journées du patrimoine. Plusieurs participants ont été sensibilisés à la préservation de l'environnement par les arts.
Du beau temps, 200 participants, un programme artistique éclectique, des gestes barrières respectés et surtout une sensibilisation à la nature, tel était le contexte de la 3e édition du "Forest Art", à la forêt Vatable aux Trois-Îlerts, dimanche 20 septembre 2020). 
 

Préserver l’environnement, mettre en valeur la biodiversité, passent par une politique de respect, de sauvegarde et de sensibilisation à la nature. La forêt Vatable offrait aux personnes présentes un cadre idyllique.

Valoriser les sites d’accueil et éveiller les consciences


En cette période post-covid, l’organisateur s’est donné les moyens de recevoir les participants dans le respect des règles sanitaires. Après vérification du port de masques et la mise à disposition de gel pour se laver les mains, les visiteurs pouvaient admirer l'environnement.

Sur le parcours, une grand-mère éduquait ses petits enfants "sur le bien-fondé de protéger l'environnement notre source de nourriture, d'air, de plantes, d'eau potable, d'animaux pour notre survie".
Forest Art
Plusieurs ateliers au cours de cette 3e édition du "Forest Art", à la forêt Vatable aux Trois-Îlerts, dimanche 20 septembre 2020). ©D. Bétis

Autour du thème, "Patrimoine et éducation, apprendre pour la vie", l’ONF a mis en place des ateliers d’expressions et de création pour une meilleure appréhension de l'environnement.

L’atelier attrape-rêves avec l’association "Soupirs d’arts" de Schoelcher a remis au goût du jour l’apport amérindien dans notre culture. L'œuf, avec la danse contemporaine et la réalisation d’une fresque sur la mangrove, les clowns Émilie et Loon, ont permis au public de prendre conscience de la beauté de la nature et la nécessité de la préserver.

Les plus âgés ont pu apprécié le land art, cette performance d’un duo composé de la violoniste Élodie Rose et la plasticienne Betty Lyz pour réaliser sur place plusieurs oeuvres.
 

Le trio Max Thélèphe en clôture


Quoi de mieux pour terminer que le le Trio Max Théléphe, Miki son frère et le bassiste David Chantalou ? Le chanteur Racine a emporté petits et grands dans une forêt vatable sous le charme.
Forest Art : Max Télèphe
L'artiste martiniquais Max Télèphe. ©Daniel Bétis
L'ONF et ses partenaires (l’office de l’eau, le Parc naturel régional, la direction des affaires culturelles) envisagent la 4e édition en fin d'année, autour d'un chanté Noël. Le choix du site reste à déterminer.

Les 2 précédentes éditions s'étaient déroulées à la forêt Montravail à Sainte-Luce en 2015 et aux 3 sources à Sainte-Marie en 2017.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live