Fin de la grève des agents du SERMAC de Fort-de-France, mais une enquête administrative est en cours

culture fort-de-france
SERMAC / Fort-de-France
Salle du SERMAC - Service Municipal d'Action Culturelle - (image d'illustration). ©Capture Facebook SERMAC / DR

Fin du conflit ce samedi 13 mars 2021 entre la mairie foyalaise et les agents du SERMAC affiliés à la CGTM-SOEM. Le syndicat dénonçait l’attitude d’une professeure de danse à l’endroit de plusieurs employés municipaux. Le maire prendra une décision le 17 mars prochain.

Un protocole de fin de conflit a été signé dans la nuit du 12 mars 2021. Les activités étaient suspendues au SERMAC, à l’Espace Camille Darsière et à la Régie Scénique de Fort-de-France, depuis le mardi 9 mars 2021, suite à un préavis de grève de la CGTM-SOEM.

La centrale dénonçait "le mépris" vis à vis de plusieurs agents selon elle, "quotidiennement querellés toujours par la même personne". C’est une professeure de danse qui est montrée du doigt par le syndicat.

"Enquête administrative approfondie"

 

Les partis ont acté la nécessité d’une enquête administrative approfondie dont les conclusions permettront sereinement et en toute objectivité de motiver la décision du maire le mercredi 17 mars prochain.

(Ville de Fort-de-France - communiqué du 13 mars 2021)

 

Reprise des activités le 15 mars

 

Dans leur communiqué commun, le maire, Didier Laguerre et le conseil d’exploitation du Service Municipal d’Action Culturelle de la ville, annoncent la reprise des activités aux horaires habituelles à partir du lundi 15 mars 2021.