martinique
info locale

Galette des rois : l'originalité fait recette

cuisine et gastronomie
Patisserie
Pour le week-end de l'Épiphanie, Steeve Jean-François et son équipe ont prévu de fabriquer des galettes aux saveurs locales. ©A.L.
Une galette, oui, mais pour vu qu'elle soit originale! Désormais la "classique" galette à la frangipane (préparation à base d'amande) ne suffit plus. Pour régaler les papilles, les pâtissiers innovent et créent des parfums atypiques. 
Depuis 3 heures du matin, le malaxeur batteur tourne à un rythme soutenu dans cette pâtisserie de la route des religieuses. Ici, la galette se conjugue au pluriel... coco, patate douce, giraumon, chocolat, frangipane, pomme ou encore sèche, il y en a pour tous les goûts. 

Certaines saveurs comme le giraumon peuvent sembler très insolites, mais Steeve Jean-François, le chef pâtissier assume ses choix "On a l'habitude de trouver le giraumon dans la soupe ou les veloutés mais c'est très bien de l'utiliser pour un dessert. Pour la galette, ça sort de l'ordinaire et les gens aiment bien".

À la recherche d'une galette originale

Et quant on lui demande laquelle rencontre le plus de succès... la réponse est sans nul doute la galette patate douce. Le pâtissier la fabrique depuis trois ans et selon lui, chaque année les réservations sont de plus en plus nombreuses. 
Mise en cuisson des galettes
Tous parfums confondus, pour l’épiphanie près de 6000 galettes devraient sortir des fours de Steeve Jean-François. ©A.L.

Au regard du nombre de personnes qui défile dans la pâtisserie ce samedi 7 janvier, l’originalité est un atout recherché. Les clients viennent acheter chez lui pour découvrir de nouvelles saveurs "La galette à la patate douce, je n'ai jamais goûté alors je voulais essayer" ; "J'ai déjà même dit à des amis de venir demain pour goûter cette galette à la patate douce". 

Quant à la galette traditionnelle ou sèche, fabriquée uniquement à partir de sucre, de farine et de beurre, pas question de la délaisser pour autant. Selon Steeve Jean-François, "elle sort de l'ordinaire aussi parce qu'elle est restée traditionnelle. Elle a gardé sa valeur, les clients nous disent que même si elle accompagne une galette feuilletée, nous aimons notre galette sèche".
 
Publicité