martinique
info locale

"Georges", l'album croquant et participatif de François Gabourg

culture
georges croco
C'est sous les traits de Georges le crocodile que François Gabourg veut croquer l'actualité. ©GABOURG
Le dessinateur de presse, François Gabourg prépare son prochain album. Articulé autour d'un crocodile prénommé Georges, ce prochain ouvrage traitera l'actualité avec dérision comme d'habitude. La nouveauté vient du mode de financement du projet, le crowdfunding.
Le coup de crayon de François Gabourg et son regard acerbe et drôle sur l'actualité n'ont plus besoin d'être présentés. Dessinateur de presse, Gabourg laisse traîner ses dessins sur Martinique 1ère TV pendant le tour des yoles, tous les jours sur Guadeloupe 1ère et Guyane 1ère et également dans le quotidien régional.

Auteur de près d'une dizaine d'albums, le dessinateur s'est lancé un nouveau défi. Après les manikous, c'est Georges, le crodile de la Lézarde, qui incarnera les humeurs de François Gabourg. Si l'album comme les précédents, croquera avec humour l'actualité c'est dans son financement que se trouve l'originalité du projet.

Le dessinateur de presse sollicite en effet le soutien des internautes à travers une campagne de crowdfunding : https://fr.ulule.com/croco-georges/. Il espère par ce biais récolter les 4500 euros nécessaire à l'impression de l'ouvrage.

"Les gens sont très positifs et m'encouragent"


"J'ai choisi ce modèle de financement parce que ça permet d'intéresser les gens à la base même du projet", explique François Gabourg. "Je ne leur dis pas "aidez moi", je leur dis que je fais un bouqin que vous me permettez de le réaliser", précise-t-il.

Pour le caricaturiste, c'est une démarche complexe. "Il y a des gens qui se disent qu'acheter le livre en librairie c'est un soutien suffisant. C'est difficile de convaincre les gens d'adopter une autre démarche", confie Gabourg.

Limitée dans le temps - il ne reste que 14 jours pour y participer - la campagne de crowdfunding est un pari risqué. "Si le montant visé n'est pas atteint, le site rembourse l'argent aux contributeurs", explique le dessinateur.
georges crayons
"De la volonté d’être libre à la liberté d’expression, il n’y a qu’un saut (rien)", écrit François Gabourg. ©GABOURG


Albums et t-shirts en contrepartie


Du coup, pour motiver les internautes, les sites de financement participatif permettent d'offrir des contreparties en fonction de la somme investie. "A partir de 10 euros, on a droit à un album au format e-books et des fonds d'écran. Ensuite il y a des t-shirts, des marque-pages, des dédicaces, etc...", indique le dessinateur.

81 contributeurs ont déjà apporté leur soutien au projet. La cagnote collectée est de 3251 euros. Il reste encore un peu moins de deux semaines à François Gabourg pour collecter environ 1300 euros et donner vie à ce projet novateur.

Et si le crocodile de la Lézarde est capturé entre temps ? "Ce sera une raison de plus pour soutenir le projet", lance-t-il dans un éclat de rire.