Gloriyé 22 mé 1848

commémorations
Commémorations 22 mai
Au Carbet, à Fort-de-France, au Prêcheur ou encore au Diamant, les martiniquais ont célébré l'abolition de l'esclavage. ©RCA / MJL / Martinique 1ère / DL
Du Prêcheur au Diamant en passant par Fort-de-France, différentes manifestations de commémoration sont organisées ce lundi 22 mai pour le 169e anniversaire de l'abolition de l'esclavage en Martinique.

Prêcheur

Dès hier soir (dimanche 21 mai), les commémorations ont commencé avec l'arrivée du 17e convoi pour la Réparation au Prêcheur. Près de sept cents personnes dont de nombreux enfants ont marché au son du tambour de Saint Pierre au Prêcheur pour rendre hommage à ceux qui ont souffert.

Voir le reportage de Nathalie William et Marc-François Calmo : 
©martinique

Saint-Pierre

Deuxième ville théâtre de l'insurrection de 1848, Saint-Pierre a lancé pour la première fois une manifestation, "les Flambeaux de la Liberté". Ce dimanche soir (21 mai) était l'occasion de suivre les pas des esclaves en marche vers la liberté, dans les rues de la cité avant de terminer par un spectacle sur la place située près du Collège Louis Delgrès.
Une volonté de faire reconnaître l’histoire de la Révolte des esclaves entre Saint-Pierre et le Prêcheur. 

Écoutez Christian Rapha, le maire de Saint-Pierre au micro de Manuel Larade : 

ITW de Christian Rapha


Carbet

Après une marche de la place des Carïbes vers les Pitons, une stèle avec les noms d'une centaine d'esclaves de la commune, qui n'avait au départ qu'un prénom et un numéro de matricule, a été dévoilée à la place du débarcadère au Carbet. 

Voir les photos de la ville du Carbet : ##fr3r_https_disabled##


Fort-de-France

Point de rassemblement spontané d'un groupe d'amis à partir des années 90, au fil du temps, il est devenu incontournable. Cette année encore, plusieurs centaines de Martiniquais sont venus danser ou encore jouer au tambour et ti-bwa au Rond-point du Vietnam Héroïque à Fort-de-France. 

(Re)voir le live facebook de Martinique 1ère : 
Voir quelques photos de Michel Joseph-Lethur : ##fr3r_https_disabled##


Diamant

Au Mémorial Cap 110 du Diamant, l’association "Nou matinijè" a organisé une cérémonie entre prise de parole pour revenir sur l'histoire, cérémonie religieuse et moment de bèlè. 

Voir les photos de Dominique Legros : ##fr3r_https_disabled##

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live