publicité

La guerre de l'eau est-elle déclarée en Martinique ?

Suite de cette affaire de "guerre de l'eau" entre Odyssi et la Société Martiniquaise des Eaux. Les élus et une association française envisagent de porter plainte contre la SME et sa maison mère le groupe SUEZ. 

Les élus de la CACEM et les membre de l'association FRICC. © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère Les élus de la CACEM et les membre de l'association FRICC.
  • Franck Zozor - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le
C’est une surprenante conférence de presse qui était organisée mercredi matin (16 mai) au siège de la CACEM. 

Face aux journalistes, des élus et les membres d'une association de France, 
le FRICC (Front d’Intervention Contre la Corruption). 

Ils menacent de porter plainte contre la SME (Société Martiniquaise des Eaux) et sa maison mère le groupe SUEZ, qui réclame à la collectivité près de 13 millions d’euros, une facture d’eau de 2015 à 2017.  



Cette association a observé des irrégularités dans les contrats que la SME a passés avec le SICSM (Syndicat Intercommunal du Centre et du sud de la Martinique). Le FRICC (Front d’Intervention Contre la Corruption) estime que sur 10 ans l’escroquerie pourrait atteindre les 120 Millions d’euros.



(Re)voir le reportage avec des images d'Eddy Bellerose. 
guerre de l'eau

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play