Haïti : un bandit recherché par la police fait livrer l’assassin présumé de la lycéenne Evelyne Sincère

monde
Evelyne Sincère
En Haïti, les artistes ont rendu hommage à Évelyne Sincère, l'étudiante assassinée par ses ravisseurs. ©twitter
Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Jimmy Chérizier, alias Barbecue, ancien policier et chef de gang activement recherché, livre le tueur présumé d’Evelyne Sincère. Le corps sans vie de cette lycéenne, kidnappée contre une rançon, avait été jeté dans une décharge publique.
 
Obed Joseph alias "Kiki" était activement recherché par la police depuis l’enlèvement et l’assassinat d’Evelyne Sincère. Le 1er novembre 2020, jour de la Toussaint, le corps de cette étudiante âgée de 22 ans avait été retrouvé dans une décharge. Avant de mourir, elle avait été violée et brutalisée.Elle a été tuée parce que sa famille n’a pas pu récolter suffisamment d’argent pour payer la rançon dont la somme initiale était de 100.000 dollars.

Selon la police, Obed Joseph était le petit ami de la lycéenne. Ils se sont rencontrés sur les réseaux sociaux. Le 29 octobre 2020, ils auraient pris rendez-vous. C’était la dernière fois que les proches de la jeune femme l’ont vu en vie.

Un avis de recherche avait été émis mais les forces de l’ordre n’arrivaient pas à mettre la main sur ce suspect principal.
Joseph Obed avis de recherche
Avis de recherche de la police Nationale d'Haïti ©twitter
Dans la nuit du 4 novembre, 2020, c’est Jimmy Chérizier, alias Barbecue, ancien policier reconverti en chef de gang qui a fait livrer Obed Joseph à la police.

Depuis février 2019, Jimmy Chérizier est activement recherché par les forces de l’ordre pour son implication présumée dans plusieurs attaques meurtrières.

Dans la vidéo, Chérizier montre que le suspect n’avait pas été battu.

Sur son compte Twitter, Michèle Bennett Duvalier, veuve de l’ancien dictateur Jean-Claude alias Baby Doc qui lui-même était responsable de l’incarcération, de la torture et de la disparation des centaines d’haïtiens, a exprimé sa stupéfaction quant à l’interpellation d’Obed Joseph.

Les autorités sont dépassées par les enlèvements et assassinats en Haïti


L’ancien joueur professionnel de football, Johnny Descollins a été libéré. La rançon demandée était de 500.000 dollars.
Johnny Descollines
Johnny Descollines, joueur professionnel de football. ©twitter
L’entrepreneuse Marthe Rolumus a été libérée après paiement d’une rançon. Une cagnotte a été ouverte pour récolter des fonds.
Marthe Romulus
Une cagnotte pour la libération de Marthe Romulus a été lancée sur les réseaux sociaux. ©facebook
Deslouis Domond, un homme d’affaires a été enlevé à deux reprises.

L’agent de police, Pierrot Evens a pu être libéré après le paiement d’une rançon, tout comme l’avocat Robert Barbier et l’entrepreneur Wolf Hall. Au moins deux médecins ont également été enlevés et ensuite relâchés.
Pierrot Evens
Le policier Pierrot Evens a été libéré après le paiement d'une rançon. ©twitter
Les enlèvements s’ajoutent aux assassinats. Les bandits opèrent ouvertement. Les autorités sont dépassées.
 

…Des Evelyne Sincère meurent chaque jour dans toutes les villes du pays et aucun cas n’est vraiment élucidé et rarement une victime trouve justice.

Fritz Duval, journaliste du quotidien, le Nouvelliste.


Certains médias n'hésitent pas à accuser le commissaire de police, Normil Rameau, le Président de la République Jovenel Moise et Joseph Jouthe, le Premier ministre d’être complices des gangs.

Lundi 9 novembre 2020, date officielle de la rentrée scolaire en Haïti, une manifestation est annoncée pour demander justice pour toutes les victimes de l’insécurité dans le pays.