Les hôteliers de la caraïbe mettent en demeure les tours opérateurs de payer leur dette

monde
Plage dans la caraibe
©TR.en.travel2Latam
Plusieurs grands hôtels de la caraïbe sont au bord de la faillite. Depuis le début de l'année 2020, les tours opérateurs TUI (numéro 1 mondial du voyage) et Sunwing Travel Group n'ont pas payé leur dette pour des séjours déja effectués, selon la CHTA (Association des Hôteliers de la Caraïbe).
La CHTA (Association des Hôteliers de la Caraïbe), a publié les noms des tours opérateurs qui n'ont pas réglé leurs dettes pour des séjours qui se sont déroulés au début de l'année 2020.

Selon Frank Comito, directeur général de la CHTA, il s’agit du Groupe TUI (numéro 1 mondial du voyage). C'est un consortium basé en Allemagne qui a affiché un bénéfice de 900 millions d'euros en 2019.

Le deuxième tour opérator est Sunwing Travel Group, situé en Ontario, Canada. Ce groupe détient dont 49% des actions de TUI.
Hoteliers de la caraïbe
Les deux tours opérateurs dans le collimateur de l'association des hôteliers de la caraïbe
Le directeur général de la CHTA, Franck Comito, affirme que 69% des hôtels n'ont pas reçu de paiement de ces tours opérateurs pour le premier trimestre de 2020.
Une somme qui représente en moyenne à 195.000 euros par hôtel.  Il y a aussi le cas exceptionnel d'un complexe hotelier qui est en attente d'une somme de 13 millions d’euros.

Ces entreprises qui organisent des séjours touristiques en assemblant plusieurs prestations de leurs fournisseurs ont déjà été payés, parfois plusieurs mois avant les dates des voyages des clients.
Ils détiennent ces sommes, font des intérets dessus et devaient par la suite payer normalement  les hôtels à la fin des séjours,’’ a déclaré Frank Comito, Directeur General de la CHTA.

Frank Comito, dirécteur général de la CHTA
Frank Comito, directeur général de la CHTA. ©CHTA
Ces tours opérateurs qui sont figurent sur la liste des mauvais payeurs avancent qu'ils ont un manque de personnel, et surtout une réduction des liquidités.
Une explication qui est rejettée par les hôteliers. Des discussions sont engagés directement entre tours opérateurs et hoteliers  pour renégocier les tarifs à la baisse et surtout rallonger les délais de paiement sur les sommes dûs. 

Dans la Caraïbe, le contexte sanitaire lié au Covid-19 est aussi avancé dans les discussions.

Nous sommes confrontés à la survie de petites et moyennes structures hotelières de la caraïbe. Beaucoup d’entre eux sont des indépendants qui appartiennent aux propriétaires locaux. Depuis des années ils ont été des bons clients de TUI et de Sunwing,’’ affirme Frank Comito.

Les courriers envoyés par la CHTA aux responsables deTUI n’ont pas obtenus des réponses satisfaisantes concernant la date du paiement des sommes dues.
L’Association des Hôteliers de la Caraïbe, la CHTA  basée à Miami, représente 33 destinations dans la région et plus d’un millier d’hôtels.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live