martinique
info locale

Hôtellerie : La CTM dévoile sa feuille de route

tourisme
hôtellerie
Pour avoir la caution de la CTM il faut que les établissements s’inscrivent dans un projet de rénovation et de développement. ©JCS
La collectivité Territoriale de Martinique (CTM) a mis en place un dispositif exceptionnel en faveur de l’hôtellerie. Elle garantit les prêts qui seront octroyés aux établissements hôteliers à hauteur de 50%. Cela concerne les structures qui ont un projet de rénovation et de développement.
"C’est l’occasion de repenser le modèle économique de l’hôtellerie martiniquaise" a clamé Karyn Mousseau, la présidente du Comité martiniquais du tourisme à l’issue du vote du 22 juillet des élus de la collectivité. La CTM s’engage ainsi à couvrir à hauteur de 50% les prêts octroyés par les établissements hôteliers. Des prêts longs consentis par l’AFD (Agence Française de développement) qui s’inscrit de fait comme un vrai partenaire de la filière.

Ces prêts à long terme prévoient le remboursement des dettes à condition que les établissements s’inscrivent dans un projet de rénovation et de développement. Une bouée de sauvetage dans un secteur en difficulté qui devrait permettre aux professionnels d’envisager la relance de la filière avec plus de sérénitéLa finalité est donc d’apurer les dettes fiscales et sociales et d’accompagner les structures hôtelières dans leur projet de développement.
 
Un dispositif globalement accueilli favorablement par la profession que d’autant sur ces 15 dernières années la Martinique a perdu 42% de sa capacité hôtelière. En 2014 nous recensons 2965 chambres sur l’ensemble du territoire.
Les dettes sociales et fiscales à ce jour se situent dans une fourchette de 20 à 25 millions d’euros. Ce dispositif d’aide vise un repositionnement qualitatif de l’offre hôtelière et devrait être mis en œuvre au cours du premier trimestre 2017.

Philippe Lecuyer président de Ziléa (club des hôteliers de Martinique) invité du journal radio de Martinique 1ère le 25 juillet 2016 

Publicité