Il faut se protéger contre l'épidémie de dengue qui continue en Martinique

dengue
Moustique tigre
Le moustique Aedes aegypti ou moustique tigre, vecteur principal de la dengue, du zika, du chikungunya et de la fièvre jaune ©Pixabay
Depuis le 5 juin 2020, la Martinique est en phase IV épidémique. D’après Santé Publique France, le virus est de plus en plus actif, et ce dans une majorité des communes de l’île. Il faut donc s’en prémunir.
L'épidémie de dengue progresse en Martinique et pratiquement toutes les villes sont concernées, mis à part le Prêcheur, Fond-Saint-Denis et Grand-Rivière lesquelles semblent être épargnées pour l’instant.

Depuis le 4 novembre 2019 et jusqu’au 16 août dernier, 3065 cas biologiquement confirmés ont été enregistrés, dont 34% chez les personnes âgées de moins de 18 ans.

Concernant les cas graves, il n’y a pas eu d’évolution au cours des 15 derniers jours, en dehors des 6 hospitalisations signalées au mois de juillet. Deux de ces 6 cas sont décédés (en février et juin 2020) liés à la dengue. Un 3e décès, indirectement associé à la pathologie, est survenu le jour de son admission hospitalière (fin juin 2020).
 

Comment se protéger ?


Face à la progression de la maladie, il faut se protéger, en détruisant les gîtes potentiels.

Éliminez les eaux stagnantes, changez l’eau des vases à fleurs 2 fois par semaine, couvrez les fûts et réserves d’eau avec une toile moustiquaire, nettoyez les gouttières régulièrement, éliminez les déchets inutiles dans et autour de la maison, mettez les pneus et récipients à l’abri de la pluie.

(Santé Publique France)


Il est aussi recommandé de se protéger des piqûres de moustiques, en dormant sous une moustiquaire, en utilisant des produits répulsifs (crèmes, spray, lotions anti-moustiques...), ou encore à l’aide d’une raquette anti-moustiques.
 

Consultez dès les premiers symptômes


La dengue est une maladie qui se transmet à l’homme par des piqûres du moustique.

En Martinique, il s’agit principalement du moustique Aedes aegypti. Certaines formes de cette maladie peuvent être graves. "Si vous avez de la fièvre, des frissons, des courbatures, des maux de tête et des douleurs articulaire, il faut consulter rapidement votre médecin".

Si vous êtes malades, surveillez votre température 2 à 3 fois par jour.
Au-delà du 4e jour après l’apparition des premiers symptômes, si vous présentez l’un des signes suivants : baisse brutale de la température, douleurs s’accentuant dans le ventre ou la poitrine, vomissements persistants ou diarrhées, malaises avec ou sans perte de connaissance, saignements persistants du nez et/ou des gencives, toux ou difficulté respiratoire.

(Santé Publique France)


La dengue est une maladie d’évolution le plus souvent bénigne dont "les symptômes dans l’immense majorité des cas, régressent en 2 à 5 jours" selon les spécialistes, mais elle n’est pas à prendre à la légère pour autant.

En effet, dans 2 à 4% des cas, il peut y avoir évolution vers une forme sévère (2 à 5 jours après le début des symptômes). Le patient peut alors développer des signes de gravité.
Dans ce cas, consultez immédiatement votre médecin traitant ou appelez le Centre 15. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live