publicité

Les jeunes de Chateauboeuf expriment leur mal-être

Trois jours après le meurtre de Chateauboeuf (Fort-de-France), l'heure est à la réflexion dans le quartier. Un jeune homme de 22 ans a été tué par balle dimanche (3 décembre). Les grands frères dénoncent un manque d'équipement et une rupture du lien social.

Les grands frères dénoncent le manque d'équipements et la rupture du lien social © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Les grands frères dénoncent le manque d'équipements et la rupture du lien social
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Après l'émotion, l'heure est à la réflexion au quartier de Chateauboeuf à Fort-de-France. Un différent sous fond de vol de moto, se termine par la mort d'un jeune homme de 22 ans, tué par balles, dimanche dernier (3 décembre 2017. Son meurtrier âgé de 24 ans, sortait tout juste de prison. Il a été mis en examen pour homicide volontaire avec préméditation.

Dans le quartier de Chateauboeuf, les grands frères dénoncent un manque d'équipement et une rupture du lien social.

(Re)voir le reportage de Sangha Fagour et Marc Balssa 
Jeunes

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play