Johanne Juston soigne ses ti-manmay pour des lendemains qui chantent

famille
Johanne Juston
Johanne Juston souhaite donner aux jeunes martiniquais des lendemains qui chantent ©DR
Johanne Juston avait envie de quelque chose d'audacieux pour les enfants. Elle lance six ateliers pour développer le sens critique, la compréhension de son environnement, la capacité à entrer en relation avec soi. Ces ateliers seront animés par des philosophes, des journalistes, des écrivains...
C'est tout un concept que l'on retrouve autour des cinq ateliers envisagés pour les enfants. Dans ces différents rendez-vous, ils aborderont le sens critique, la compréhension de son environnement, la capacité à entrer en relation avec soi et avec l'autre. Le support pédagogique est confié à des professionnels de l'information, des professeurs de philosophie, des militants écologistes, des écrivains de littérature de jeunesse.



1er rendez-vous le carnaval


Le premier atelier "Ti Manmay pa ti woch" se déroulera pendant le carnaval, du jeudi 08 au mercredi 14 février au parc de Tivoli à Fort-de-France. À la demande générale, les activités vont débuter dès le début des vacances, comparativement aux précédentes opérations. Les enfants de 4 à 12 ans vont fabriquer des costumes, des masques, des coiffes, des instruments de musique, ils vont aussi courir leur vidé dans un cadre protégé avec leurs mascottes.
Johanne Juston
Johanne Juston à l'origine de ce projet pour les enfants de Martinique ©DR

Ouvrir leurs horizons


C'est une profonde réflexion qui est lancée sur l'encadrement des jeunes. Les activités d’expression, pour s’épanouir, pour mieux grandir, pour apprendre à se connaître ou tout simplement pour initier…sont assurées par des professionnels. Tout au long de l'année, Johanne Juston propose des activités d'expression à la créativité. "Ces ateliers encouragent l'enfant à laisser libre cours à sa créativité, mais aussi à la découverte du monde actuel".


Kestakompri


Une rencontre hebdomadaire est proposée aux enfants à partir de 7 ans pour apprendre à décrypter l'actualité avec les journalistes Katleen Bilas, Bertrand Caruge, Eddie Marajo et Fanny Marsot.  Une sensibilisation à l'actualité pour comprendre le monde dans lequel ils évoluent, et se faire leur propre opinion. 



Et si on prenait de la hauteur


Le rendez-vous philosophique avec le professeur Sylvain Schambourg et Taha François adepte de débats citoyens. Johanne Juston propose des discussions hebdomadaires avec les enfants pour qu'ils puissent construire leurs propres pensées et qu'ils se fassent leur avis personnel sur les choses de la vie.  C'est quoi le respect ? C'est quoi les sentiments ? C'est quoi la liberté ?



Sekorek ou sépakorek


À partir d'une question ou d'une affirmation comme "Je n'aime pas donner, c'est mon droit !" ou "vite fait, mal fait, qu'est-ce que ça fait ?", cet atelier aura atteint pleinement son objectif si son jeune public considère " la morale " comme un savoir nécessaire à la vie en commun. C'est Évelyne Gertrude, enseignante qui accompagnera les jeunes.

Comme un poisson dans l'eau



Sylvie Rondele, formatrice en communication bienveillante et Catherine Sainte-Rose-Rosemond, sophrologue vont diriger des ateliers hebdomadaires qui ont pour vocation de conforter l'estime de soi des enfants, de leur permettre de verbaliser leurs émotions afin d'instaurer des relations harmonieuses avec eux-mêmes et avec les autres.

Silence ça pousse


C'est le sixième et dernier atelier du concept arrêté par Johanne Juston. Un atelier hebdomadaire qui fait découvrir aux plus jeunes, les secrets de la nature, de les faire cultiver leur jardin créole et de leur apprendre à bien manger, tout en s'amusant et en leur enseignant le sens des responsabilités. Cette mission est confiée à Geneviève Baral, passionnée de jardinage et fervente écologiste.

Contact : Johanne JUSTON 06 96 75 59 47   Facebook : la terre est bleue comme une orange 
 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live