martinique
info locale

Journée mondiale de l’accident vasculaire cérébral mardi 29 octobre

santé
AVC
©PIXOLOGICSTUDIO / SCIENCE PHOTO LI / SKE / Science Photo Library
Communément appelé congestion ou attaque cérébrale, l’AVC peut résulter de l’obstruction d’un vaisseau sanguin par un caillot (= infarctus cérébral) ou de la rupture d’un vaisseau (= hémorragie cérébrale). Ce 29 octobre, l’accident vasculaire cérébral est mis en avant lors d’une journée mondiale.
Deuxième cause de décès en France, la plupart des accidents vasculaires cérébraux surviennent chez les personnes de plus de 65 ans. 10% touchent les personnes de moins de 45 ans.

En Martinique, environ 500 personnes ont des AVC diagnostiqués et pris en charge dans le système de soins du centre hospitalier universitaire de Martinique tous les ans.

En attendant les secours quels sont les bons gestes à avoir ?

Les symptômes
Face à l’accident vasculaire cérébral, un diagnostic précoce et une prise en charge rapide permettent de réduire la mortalité de 30%, ainsi que le risque de séquelles et leur gravité. 
Les symptômes :
> Une paralysie, faiblesse ou engourdissement d’une partie ou de la moitié du corps.
> Une déformation de la bouche et difficultés à parler ainsi qu’une perte de la vision d’un œil.
> Et enfin des troubles de l’équilibre, de la coordination ou de la marche.
Si un ou plusieurs de ces signes apparaissent soudainement, il est nécessaire d’appeler le 15. Plus l’AVC est pris en charge tôt, mieux il peut être traité.
Publicité