L'ancien sportif du Golden Star, Georges Joseph Noël surnommé "Johnny", fête ses 100 ans

hommage
61ad17b3e1ffd_l-ancien-athlete-nageur-basketteur-footballeur-et-entraineur-du-golden-star-georges-joseph-noel-a-100-ans.jpg
Georges Joseph Noël, ancien basketteur, nageur footballeur, entraîneur du Golden Star ©Daniel BETIS
Georges Joseph Noël, ancien basketteur, nageur, footballeur et entraîneur du Golden star, a fêté ses 100 ans, samedi 4 décembre 2021, au Lamentin. Après plus de 30 ans passés aux USA, (New-York et Miami) celui qu'on appelait "Johnny" par rapport à ses performances en natation, est de retour au pays.

Né le 4 décembre 1921 au Lamentin, Georges Joseph Noël a été déclaré à l’état civil le 13 janvier 1922. À l'époque, la déclaration de naissance s'effectuait des mois après. Le cas de Georges-Pierre Joseph-Noël, cadet d’une fratrie de 5 enfants, découle du fait que son père, fonctionnaire des Ponts et Chaussées, était en mission dans l’hexagone.

Le sport illumine son enfance

Après  la Première guerre mondiale, la Martinique subit une crise économique et sociale. Sur le plan de l'éducation, la priorité est donnée à l’école. Le jeune Georges Joseph Noël sera scolarisé à Fort-de-France.

Il découvre durant son adolescence le sport et se passionne pour la natation.

Deux ou trois fois par semaine, entre 5 et 6 heures du matin, je m’employais à longer à la nage, la berge de la française à Fort-de-France. Le fait de bien exécuter cette discipline m’a valu le surnom de Johnny en référence à Weissmuller la première star de natation qui remporta plusieurs médailles aux jeux olympiques de Paris en 1924 et en 1928 à Amsterdam.

Georges Joseph Noël

Georges Joseph Noël est sollicité par le club, le Golden-Star. Avec Charles Fidélin, Félix Simplice, Yves Bobi, Léon Eugène et Joseph Noel, ils inscriront les lettres d'or du basket foyalais.

Arrive la deuxième guerre mondiale, il s’engage dans la marine nationale.

Ce fut pour moi une expérience humaine et formatrice, un devoir de protection de la Martinique. J’ai travaillé sur les dragueurs de mines en France. Cette opération dangereuse demandait une grande attention et une forte concentration.

De  retour au pays, "Johnny" qu’on croyait mort dans la destruction d’un dragueur de mines, est omniprésent dans le monde sportif. Son investissement commence au sein de l’équipe de football du Golden star, il joue au poste d’arrière gauche, mais bien vite ses qualités intrinsèques lui permettent d’entraîner le club. Avec fierté, le centenaire cite le nom de Daniel Charles Alfred.

À New-York, et à Miami, il a mis son savoir au service de deux clubs de football à Long island et à Miami. Les américains découvraient au début des années 80, le football (Soccer) avec la présence sur le territoire américain, d'équipes composées de vedettes comme le brésilien le roi Pelé, l'Allemand Franck Beckenbauer, l'Anglais Bobby Charlton.

La rencontre avec le monde de la finance

Après la Marine Nationale, il intègre les docks de Fort-de-France. Mais la rencontre avec un des directeurs du crédit Martiniquais, va changer sa vie professionnelle. Johnny intègre l’établissement financier et fait une brillante carrière dans le monde de la finance.

L'amour, New-York et Miami...

Il y a toujours un moment dans la vie pour croiser, l'âme sœur. Ce déclic, Georges Joseph Noël l'a eu quand son regard a croisé celui de sa future épouse. Il raconte avec délectation ces nombreuses décennies passées ensemble. Il en garde un souvenir impérissable. Elle a tiré sa révérence en février 2021 à l'âge de 97 ans.

Le retour au pays natal

61ad21701252f_ok-pb.jpg
Rodolphe Bocaly et Georges Joseph Noel un symbole de fraternité ©Daniel BETIS

Le décès de son épouse a accéléré sa décision de revenir dans son île natale. Il a été accueilli dans sa commune par son ami frère, Rodolphe Bocaly. Ils se connaissent depuis des décennies et ont tissé un lien d'amitié et de fraternité.

Les deux amis discutent de tout et quand il s'agit de football, la discussion se prolonge avec le neveu, Mario Bocaly, aujourd'hui  CTR (Conseiller technique régional) de football.

Au bout de tant d'années, le centenaire dit ne pas connaître le secret sur sa longévité.

Georges Joseph Noël, centenaire de l'équipe du Golden Star de Fort-de-France. ©Daniel Betis

La première partie de son anniversaire s'est déroulée dans la joie et la bonne humeur. La seconde partie est prévue le 14 janvier 2022, date officielle portée sur le registre de l'État civil.