L'arrivée massive des touristes en Martinique source de tensions

tourisme
Voyageurs
Visiteurs arrivant à la Martinique (15 décembre 2020) ©Martinique la 1ère

Mardi 15 décembre, six avions arrivent avec à leurs bords de nombreux touristes. Ces arrivées massives suscitent de nombreuses réactions au sein de la population. Un afflux qui ne suffira pas à sauver la fréquentation de l'aéroport qui a perdu presque 50% de voyageurs

La situation sanitaire est plus favorable en Martinique que dans l’hexagone, les libertés individuelles sont par conséquent plus grandes. De plus, de nombreux pays ont fermé leurs frontières. Les compagnies aériennes pratiquent des offres promotionnelles. Le comité Martiniquais du tourisme a lancé une vaste opération publicitaire pour faire connaitre la destination. 

Cette situation pousse les touristes à venir aux Antilles et en Martinique.  
 

Des arrivées qui divisent


Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes s’insurgent contre cette arrivée massive de touristes. Ils ont peur que les vacanciers relancent la pandémie de la Covid-19 aux Antilles. Des messages circulent, l’un des plus relayés est une carte de la Martinique en fond avec un texte écrit en rouge "complet !!! PA VINI". 

Bon nombre de concitoyens estiment que la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) devrait interdire l’atterrissage des gros porteurs. D’autres se demandent pourquoi si les déplacements sont limités en France, les touristes peuvent venir aux Antilles ?

Peu font confiance en l’obligation des tests PCR pour pouvoir prendre l’avion, ils estiment que ce n’est pas suffisant, d’autant que d’après eux, la plupart des personnes ne font pas le deuxième test comme il est recommandé une semaine après l’arrivée. Des Martiniquais ironisent en rappelant la règle des six personnes et poursuivent en demandant si les gestes barrières sont respectés dans les avions. 

D'autres ne sont pas contre ces arrivées, elles estiment que si les touristes ont été autorisés à voyager c'est qu'il n'y a pas de risque.
 

La relance économique primordiale


Si jamais le virus se propage de nouveau, les autorités pourraient à nouveau restreindre les libertés individuelles et pourquoi pas annoncer un nouveau confinement.

Certains habitants en Martinique restent perplexes. En effet des commerçants, notamment les restaurateurs dans les hauts lieux touristiques sont professionnellement heureux du retour des clients, mais personnellement sceptiques.

Pour d’autres, l’arrivée des touristes est une bonne chose car elle va relancer l’économie de l’île. Certains sont heureux car leurs familles les rejoignent pour les fêtes de fin d’année.  
 

Presque 50% de passagers en moins


La fréquentation de l’aéroport Aimé Césaire est en nette baisse. À cause du confinement national, 892 539 passagers ont transité par la Martinique entre le 1er janvier et le 30 novembre 2020, contre 1 795 074 à la même période en 2019. 

Le mois de décembre risque d’être dans une dynamique inverse mais ne limitera pas la casse. "Les prévisions en offres de sièges sur le réseau transatlantique sont évaluées à plus de 107 000 passagers transportés sur le seul mois de décembre avec un pic estimé à plus de 32 000 passagers sur la dernière semaine du mois", anticipent les responsables de l’aéroport en Martinique.