L'entraîneur des franciscains Patrick Cavelan se confie avant d'affronter Angers en Coupe de France

football
Club Franciscain
La délégation du Club Franciscain à l'aéroport Aimé Césaire avant de s'envoler pour Orly ©Xavier Chevalier

Hier, samedi 6 mars 2021, la délégation franciscaine a quitté Clairefontaine pour Angers avant leur match prévu ce dimanche 7 mars. Les joueurs sont arrivés pleine forme. Cette semaine ensemble a permis de resserrer les liens entre eux, ils sont prêts à réussir un exploit.

Depuis le 28 février 2021, les joueurs du Club Franciscain sont enfermés dans une bulle sanitaire au château de Clairefontaine.

Une mise au vert forcée par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Les franciscains ont profité de cette période pour s’entraîner encore plus intensément qu’à l’accoutumée.

Le jour de leur arrivée, une séance a été réalisée pour les habituer au climat plutôt froid.

Jusqu’au mercredi 3 mars inclus, deux entraînements quotidiens ont eu lieu plus du travail vidéo.Puis une seule séance par jour afin de préserver leurs organismes

Hier, samedi 6 mars, la délégation martiniquaise a quitté son camp de base en bus pour s’installer à Angers, à 222 km ils sont arrivés à 18 heures.

Ce dimanche 7 mars à 13h30 (heure de Martinique) ils rencontrent  le club d' Angers qui évolue en ligue 1.  

Une semaine comme les pros

 

Durant la préparation, les joueurs ont reçu quelques visites comme celle du maire du François Samuel Tavernier.

Eric Littorié, le président du Club Franciscain est satisfait de la préparation réalisée. Il pense que "les joueurs se sont responsabilisés et ont prouvé qu'ils étaient motivés face à un tel adversaire".

Patrick Cavelan, l'entraîneur abonde dans ce sens. "Sur le terrain, la semaine de préparation a été bénéfique". Il précise que "pendant une semaine les joueurs ont été des pros. En effet, ils ont vécu ensemble, se sont entraînés plusieurs fois par jour et ont bénéficié d'infrastructures de qualité. Hier lors de notre arrivée vers 18 heures, nous sommes directement allés voir le stade. Les joueurs ont été impressionnés. Nous avons passé un nouveau pallier dans la pression. Désormais ils doivent s'en servir pour la transformer en quelque chose de bénéfique. La soirée a été calme. Ce matin, après le petit déjeuner, je vais annoncer le groupe qui sera sur la feuille de match (la délégation est composée de 21 joueurs, mais 18 noms figurent sur la feuille de match, ndlr). Ensuite nous allons refaire une séance vidéo avec les gardiens, les défenseurs, puis le repas.Vers 15 heures nous partirons au stade".

"Nous pouvons l'emporter" affirment joueurs, entraîneurs et direction

 

Durant cette semaine, le groupe ne s'est pas concentré uniquement sur lui-même.

Ils ont aussi étudié le jeu de leur adversaire. Patrick Cavelan explique avoir insisté sur la transition attaque - défense "car dans ce domaine Angers est excellent, ils sont très rapides. Cela va être la clé du match". 

L'entraîneur promet que son équipe ne fermera pas le jeu, bien au contraire, il souhaite que ses joueurs fassent ce qu'ils font d'habitude afin de ne pas déjouer. Les coups de pied arrêtés ont aussi été étudiés. 

Forts de cette préparation qui a soudé le groupe et créé de nouveaux liens entre joueurs, Patrick Cavelan et Eric Littorié sont unanimes : "leur équipe peut l'emporter !!!"

Le Club Franciscain sera-t-il la première équipe antillaise à se hisser en 8e de finale de la Coupe de France ? Un parcours encore inédit. Réponse à partir de 18 heures 30 dans l'hexagone et 13 heures 30 en Martinique. Une rencontre à suivre sur nos antennes, en TV, radio et web.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live