L'opérateur de téléphonie mobile Free, arrive aux Antilles-Guyane et promet des offres attractives

technologies
Xavier Niel
Xavier Niel (fondateur et actionnaire principal du groupe de télécommunications français Iliad) lors de la conférence de présentation en Martinique. ©Stéphane Lupon
Après plusieurs années d'attente, l'opérateur Free a finalement lancé ses abonnements aux Antilles Guyane ce mardi 17 mai 2022. Lors d'une conférence de presse en présence de Xavier Niel, fondateur et actionnaire principal d'Iliad (groupe de télécommunications français, maison mère de Free), des offres attractives ont été présentées.

Avec des offres entre 2 et 9,90 euros, l'opérateur de téléphonie Free a placé le curseur des prix vers le bas. Auparavant il était possible d'obtenir un abonnement avec moitié moins de data (internet mobile) pour le double du prix. 

Concernant la couverture, Free bénéficie d'un partage d'équipement pendant deux ans avec Digicel, un autre opérateur spécialisé sur la zone Caraïbe. Ce partenariat avait été officialisé en 2020. 

Nous avons acheté des antennes et créé une co-entreprise que l'on co-contrôle et dans laquelle il y a des antennes. Le caractère transitoire est sur des sujets bien précis. Nous avons nos antennes, nos équipements, nos fréquences et l'on déploie, l'on ouvre et l'on fonctionne.

Xavier Niel, fondateur et actionnaire principal d'Iliad, interrogé par Stéphane Lupon

Selon les dirigeants, l'arrivée du 4e opérateur de l'île devrait permettre la création de 45 emplois directs et quelques centaines indirects avec les entreprises qui gravitent autour de l'installation et du développement des moyens techniques. 

Membres de l'équipe Free Caraibe. ©Stéphane Lupon

Hasard du calendrier ou concurrence direct, un autre opérateur, "Red by SFR Caraibe" a également officialisé son arrivée sur la zone des Antilles-Guyane ce mardi 17 mai 2022. Les offres seront dévoilées "très prochainement" assure son service de communication.