La communauté scolaire du lycée Dumas Jean-Joseph de Fort-de-France veut plus de sécurité

violence
Lycée Dumas Jean-Joseph
Le lycée professionnel Dumas Jean-Joseph de Fort-de-France. ©Martinique 1ère

Au lendemain de l’agression à l’arme blanche d’un lycéen dans l’enceinte de l’établissement Dumas Jean-Joseph de la Pointe-des-Nègres à Fort-de-France (jeudi 25 février 2021), élèves, enseignants et syndicats réclament "un meilleur dispositif de sécurité".

Personnels et lycéens de Dumas Jean-Joseph à Fort-de-France sont encore sous le coup de l’émotion, après l’agression à l’arme blanche d’un élève dans l'enceinte de l'établissement jeudi 25 février 2021. La victime âgée de 17 ans avait été prise en charge au CHU de La Meynard.

Au lendemain de ce fait divers, c’est toute la communauté scolaire de ce lycée situé au quartier Pointe-des-Nègres qui parle d'une même voix. Élèves, enseignants et syndicats réclament un renforcement du dispositif de sécurité dans et autour des bâtiments.

(Re)voir le reportage d’Eddylia Eugène-Mormin, d’Aurélie Treuil et de Marc-François Calmo diffusé sur Martinique 1ère télévison ce vendredi 26 février.

e choc au lycée Dumas Jean Joseph à Fort-de-France après une agression au couteau entre élèves

La garde à vue de l'auteur présumé de l'agression de jeudi dernier (qui dit être victime de harcèlement et de racisme par la voix de son avocate, Mtre Anne Suret) a été prolongée jusqu'à ce samedi 27 février 2021. Puis, le jeune homme âgé de 18 ans a été placé en détention provisoire, après avoir été mis en examen pour "tentative d'assassinat".