La date d’ouverture de la liaison aérienne entre Fort de France et Dakar est inconnue

monde
Pape Mahawa Diouf
Pape Mahawa Diouf, directeur général de l'ASPT, l'Agence Sénégalaise de Promotion Touristique en visite officielle à la Martinique. ©Xavier Chevallier
La visite en Martinique d’une délégation de l’ASPT, (Agence Sénégalaise de Promotion Touristique) suscite les intérêts des personnes qui voudraient profiter d’une liaison aérienne directe entre la Martinique et le Sénégal. Mais la date du début des rotations est inconnue.

La procédure est encore longue avant qu’un avion d’Air Sénégal se pose sur le tarmac de l’Aéroport Aimé Césaire en Martinique.

Un vol direct entre les Antilles et les pays d’Afrique c’est du jamais vu. La durée d’un tel voyage est d'environ 5 heures 30. Air Sénégal, la compagnie nationale, voudrait bien être la première compagnie à effectuer cette ligne régulière.

Air Sénégal A330
Un avion de type A330 d'Air Sénégal. ©Air Sénégal

Le travail vient de commencer

Cette semaine, lors de la visite officielle en Martinique d’une délégation de l’ASPT (Agence Sénégalaise de Promotion Touristique), son directeur général, Pape Mahawa Diouf, a souligné que le processus vient de commencer. 

Il y a encore beaucoup à faire avant l’ouverture de cette liaison aérienne. Les procédures administratives, diplomatiques et règlementaires doivent être finalisées.

Une étude économique doit être réalisée afin d’établir le prix des billets.

En Martinique la délégation sénégalaise a rencontré les autorités locales ainsi que des acteurs publiques et privés dans les domaines du transport aérien et des voyages organisés.

Un accord de protocole a été signé entre le CMT (Comité Martiniquais du Tourisme) et l’ASPT.

Une délégation martiniquaise se rendra au Sénégal

Dans un avenir proche, une délégation martiniquaise composée de représentants d'agences de voyages et de membres du CMT, se rendra au Sénégal pour étudier le potentiel du marché de cette destination.  

Pape Mahawa Diouf, directeur général de l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique, a évoqué le tourisme mémorial. Ce secteur est particulièrement populaire chez les afro-américains des États-Unis qui veulent connaître le pays de leurs ancêtres.  

Ce marché pourrait aussi intéresser non seulement la Martinique, la Guadeloupe, mais aussi les habitants des îles voisines de la Caraïbe.