La mise en place de la nouvelle équipe se poursuit à la Collectivité Territoriale de Martinique

collectivité territoriale de martinique
CTM / installation juillet 2021
Séance d'installation de la nouvelle gouvernance de la Collectivité Territoriale de Martinique (2 juillet 2021). ©Tweeter CTM
Après l’installation vendredi 2 juillet 2021, des présidents de l’Assemblée de la CTM et du Conseil Exécutif, la mise en place se poursuit. Prochaine étape : la formation des commissions sectorielles et la désignation des représentants au sein des organismes extérieurs.

Les nouveaux élus de la Collectivité Territoriale de Martinique ont pris place vendredi dernier (2 juillet 2021) dans l’hémicycle de Cluny.

Comme en 2015, l’ordre du jour de la séance d’installation (encadré par les textes) comportait 2 principaux points : l’élection du président de l’assemblée, Lucien Saliber et de son bureau (c’est-à-dire de ses vice-présidents), ainsi que l’élection du Conseil Exécutif et de son président, Serge Letchimy, qui succède à Alfred Marie-Jeanne.

 

CTM / conseil exécutif et assemblée
Nouvelle composition du Conseil Exécutif et de l'Assemblée de la Collectivité Territoriale de Martinique (juillet 2021). ©CTM

 

Mettre l’équipe en ordre de marche

 

Ces derniers jours, la nouvelle majorité s'est penchée à la fois sur l'élaboration des commissions sectorielles de l’Assemblée et sur la représentation dans les différents satellites de la collectivité, soit 20 organismes au total.

Selon nos informations, les rencontres de préparation se sont multipliées au quotidien (dimanche dernier compris), mais rien n'a vraiment filtré s'agissant des personnes pressenties pour les présidences. "On est encore en train de finaliser tout cela" confie un proche de la nouvelle gouvernance.

En général, au lendemain des victoires politiques, avant le partage des responsabilités, les profils et les champs de compétences des uns et des autres sont analysés par les dirigeants. 

Des commissions regroupées

 

En revanche, on sait d'ores et déjà qu'il y aura 13 commissions sectorielles (contre 17 sous la mandature sortante), dont un siège de président réservé à la minorité. 

Parmi ces commissions regroupées, il y a les finances, le développement économique et le tourisme, le transport, l’action sociale et la santé, l’éducation et la formation professionnelle, les fonds européens, ou encore la culture, le sport et l’environnement.

Les urgences administratives

 

Sur le bureau du patron de l’exécutif fraichement élu, il y a aussi l'adoption d’ici au début du mois d'août prochain, du nouveau règlement intérieur et la validation du compte administratif de l'exercice précédent. Un organigramme des services devrait également voir le jour "assez rapidement" d'après l'entourage des conseillers de la majorité.

Serge Letchimy / exécutif CTM
Serge Letchimy, le nouveau président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique (juillet 2021). ©Tweeter CTM

La seule instance qui ne devrait pas connaitre de changement, c’est le Conseil Économique, Social, Environnemental, de la Culture et de l’Education (le CESECEM).

Cet organisme indépendant et consultatif de la CTM, représente la société civile dans l’élaboration des politiques publiques. Le nouveau bureau dont le président est le politologue Justin Daniel, a été installé le 20 mai dernier.

Chaque année, le président du Conseil Exécutif rend compte à l’assemblée, par un rapport spécial, de la situation de la Collectivité Territoriale, de l’état d’exécution du schéma d’aménagement régional ainsi que de l’activité et du financement de ses différents services et des organismes qui en dépendent.

"Émettre des avis sur toutes questions..."

Le rapport précise également l’état d’exécution des délibérations de l’Assemblée et la situation financière de la collectivité.

 

Ce rapport est soumis pour avis au CÉSECÉM, lequel peut aussi de sa propre initiative, dans le cadre de l’auto-saisine, émettre des avis sur toutes questions relevant de la compétence de la Collectivité Territoriale de Martinique.

(collectivitédemartinique.mq)

 

Lors de son discours d’investiture vendredi 2 juillet 2021, l'ex député-maire de Fort-de-France et ancien président de la Région, a déclaré mesurer "l’élan d’espoir partagé et les responsabilités" qui lui incombent avec ses colistiers.

La proximité, l’attention, l’écoute et la concertation se feront partout, avec toute la société martiniquaise.

(Serge Letchimy)

 

On devrait en savoir plus sur la réorganisation en cours et la constitution effective des commissions de l'Assemblée, lors de la première réunion plénière de cette nouvelle mandature, prévue vendredi 9 juillet 2021 à l'hôtel de la CTM.

CTM / majorité
Les visages de la nouvelle majorité de la Collectivité Territoriale de Martinique (juillet 2021). ©CTM

 

Les principaux satellites de la CTM :

L'AGEFMA : l'Association de Gestion de l’Environnement de la Formation en Martinique, est missionnée pour l’accompagnement des professionnels du champ de la formation professionnelle et l’information du grand public, ainsi que l’orientation professionnelle de l’usager.

Le STIS : le Service Territorial d’Incendie et de Secours, chargé de la prévention, de la protection ainsi que de la lutte contre les incendies.

Martinique développement : l’Agence pour le Développement Économique de la Martinique (ADEM),

Martinique Transport : c'est l’autorité unique organisatrice des transports et de la mobilité en Martinique, sur l’ensemble du territoire.

La Régie Abattoirs de Martinique : c'est une unité polyvalente en charge de l’abattage et de la transformation d’animaux de boucherie et de charcuterie destinés à la consommation humaine.

Initiative Martinique Active : l'IMA a pour objectif de fédérer les compétences locales en matière de développement.

Le PARM : le Pôle Agro-Ressource de Martinique, est un outil scientifique et technique créé pour assurer des missions de recherche, de développement, d’assistance et de conseil aux professionnels de l’ensemble du secteur agroalimentaire.

L’Institut Martiniquais du Sport : l'IMS est un centre de formation aux métiers du sport, de la préparation physique, mentale et de la santé.

La MMPH : la Maison Martiniquaise des Personnes en situation d’Handicap a pour mission de faciliter l’accès aux droits et les démarches de son public. Elle fédère l’ensemble des acteurs intervenant dans le champ du handicap, développe des relations de proximité avec ses usagers et ses divers partenaires.

Le PNM : le Parc Naturel de Martinique accompagne les communes de son territoire vers un développement durable et mène de nombreuses actions dans des domaines aussi divers que l’agriculture, le tourisme, l’environnement, l’économie, etc.

Tropiques Atrium Martinique : cet espace culturel propose une programmation pluridisciplinaire ouverte sur la Caraïbe, l’Europe et le monde.

Le Golf de la Martinique : avec 63 hectares dédiés aux amateurs de ce sport.

Le Campus Caribéen des Arts : un lieu de recherches et de créations artistiques, où est dispensé un enseignement général et professionnalisant d’arts plastiques, sous tutelle pédagogique du Ministère de la Culture et de la Communication.

L'ADIL Martinique : l'Agence d’Informations sur le Logement de la Martinique, répond aux questions des administrés par téléphone ou les accueille dans ses locaux ou lors de permanences dans les communes.

Le CMT : le Comité Martiniquais du Tourisme est chargé du développement et de la promotion touristique de l’île.

Le Foyer Territorial de l’Enfance : il a pour mission de répondre au besoin d’accueil d’urgence de la Collectivité. 

Le Domaine de Fonds Saint-Jacques : il pour objectif d’intégrer le patrimoine bâti du Domaine de Fonds Saint-Jacques au projet culturel et artistique autour du patrimoine immatériel. 

L'IMFPA : l'Institut Martiniquais de Formation Professionnelle pour Adultes accompagne les demandeurs d’emplois, les salariés et les publics fragiles dans le cadre de leur projet professionnel. L’institut est prestataire de formations continues pour les entreprises.

Le SAEM Le Galion : cette société d'économie mixte est l'acteur majeur du développement durable de la filière canne à la Martinique et du développement des activités et emplois liés.

L'Hippodrome Maurice Bruère-Dawson : c'est la structure destinée principalement aux courses hippiques.