La reconstruction de l’hôpital de Trinité définitivement actée après 22 mois de mobilisation

hôpital
Hôpital Trinité
Site de l'hôpital Louis Domergue de Trinité. ©CHUM972
L’UGTM santé se félicite de la signature d’un protocole d’accord avec le Centre Hospitalier Universitaire de Martinique, près de 2 ans après sa mobilisation pour exiger des moyens et la reconstruction du pôle de Trinité. "Cet accord permettra à l’établissement de remplir ses missions de service public auprès de la population du nord et de lui offrir les conditions normales d’accès aux soins" d’après le syndicat.

Le personnel affilié à l’UGTM santé était mobilisé depuis le 29 septembre 2020 pour "exiger le respect des engagements de la Direction du CHUM tant pour les moyens matériels que pour les effectifs, la rénovation et l'humanisation des services et la reconstruction du centre hospitalier de Trinité sur un autre site".

"Projet amorcé" confirme l’administration de l’hôpital public, d’où la satisfaction du syndicat qui vient de mettre fin à son mouvement de grève, via la signature d’un protocole d’accord (le 29 juillet 2022) avec la direction du Centre Hospitalier Universitaire de Martinique.

Le document a été baptisé "Accord Patrick Doré" précise l'UGTM, en hommage à ce syndicaliste de l'organisation décédé le 23 août 2021.

"Rénovation et reconstruction" actées

Les dispositions arrêtées prévoient entre autres : - La rénovation et la sécurisation du site et un financement de 19 millions d’euros ; - La reconstruction sur un autre site avec un financement de 70 millions d’euros ; - Le développement d’activités médicales nouvelles (consultations, activités ambulatoires, Dyalise) ; - Le recrutement de 26 praticiens spécialisés ; - La mise en place d’une équipe de direction chargée de conduire les opérations de rénovation et reconstruction ; - Un plan pluriannuel d’investissement d’équipements hôteliers et biomédicaux ; - Le recrutement de personnels de soins, les modalités de remplacement, la formation et de fonctionnement des équipes.

L’UGTM santé

Mardi 10 mai dernier, le nouveau Directeur Général du CHUM, Jérôme Le Brière, avait déjà rencontré le maire de Trinité, Frédéric Buval pour échanger sur ce "vieux" dossier.

Lors de cette rencontre, Jérôme Le Brière a affirmé qu’il entend "mener un management bienveillant, audacieux, créatif mais rigoureux dans le cadre de ce projet pour le bien des martiniquais et plus précisément pour une offre adaptée aux besoins de santé du territoire du Nord Atlantique".

Maire Trinité et directeur CHUM
Le nouveau Directeur Général du CHUM, Jérôme Le Brière, en compagnie du maire de Trinité, Frédéric Buval, lors d'une rencontre en mai 2022 à propos de la reconstruction de l'hôpital Louis Domergue. ©CHUM972

La reconstruction de l’hôpital Louis Domergue de Trinité est prévue sur un terrain du quartier Desmarinières (près de la route nationale 1) "grâce à un don de plusieurs hectares de la Mairie, lesquels seront divisés en trois parcelles" rappelle le CHUM.

Ce futur pôle santé accueillera également le STIS (Service Territoriale d’Incendie et de Secours), ainsi que la clinique spécialisée La Valériane gérée par la Fondation Partage et Vie.

Livraison prévue en 2027

La phase de préparation administrative du projet dont les mises en œuvre des marchés publics, l’obtention des diverses autorisations, a déjà débuté et durera jusqu’en octobre 2024. La préparation et la programmation des travaux s’étaleront jusqu’en décembre 2022. Les travaux débuteront en juillet 2024 avec une fin prévisionnelle pour décembre 2026. L’accueil du public est prévu pour mars 2027.

CHUM 972

Mais c’est l’ensemble des établissements publics de santé qui doivent être rénovés en Martinique rappelle le syndicat UGTM.

Il y a encore le pôle du Saint-Esprit ou encore le centre Emma Ventura à Fort-de-France qui attendent d’être entièrement rénovés. Un projet de 448 millions d’euros est en gestation, c’est pour cela que nous les organisations syndicales devons rester mobilisées, afin d’améliorer l’offre et la qualité des soins en Martinique.

Serge Aribo - secrétaire général de l’UGTM santé.