La SME et l’Espace Sud de Martinique annoncent une "amélioration de la distribution en eau" dans 3 communes

eau potable
Réservoir d'eau potable
Un des réservoirs d'eau potable de la Martinique (quartier Château-Boeuf à Fort-de-France). ©Martinique la 1ère
"Retour à la normale" de l’eau courante à Rivière-Salée, à Sainte-Luce et à Rivière-Pilote, à la suite de travaux sur le réservoir du quartier Sans-Pareil. L’Espace Sud et la SME prévoient une "amélioration de la distribution". Pour le Comité Citoyen du Sud de Martinique, "cela ne va rien changer".

Dans un communiqué de presse commun publié le vendredi 23 juillet 2021, la Société Martiniquaise des Eaux et la CAESM (Communauté d’Agglomération de l’Espace Sud de Martinique), annonçaient une bonne nouvelle aux abonnés des communes de Rivière-Salée, Sainte-Luce et Rivière-Pilote après plusieurs pénuries. 

La fin des travaux d’amélioration de la distribution en eau menés par les services de l’Espace-Sud sur le réservoir de Sans-Pareil, pour faire face aux sécheresses futures.

(La SME et la CAESM) 

 

"Cela ne va rien changer"

 

Durant la rude sécheresse de 2020, beaucoup de foyers ont souffert de restrictions et de pannes à répétition sur le réseau. Le Comité Citoyen du Sud de Martinique, particulièrement mobilisé sur cette problématique de distribution d’eau potable, rappelle que "le dossier Séguineau qui a provoqué des débats houleux à la CTM, n’est toujours pas réglé". Le CCSM évoque aussi "la vétusté des canalisations" et la facturation jugée "trop élevée".

Pour Roger Lanoix, porte-parole du collectif, des travaux sur un réservoir du sud, "cela ne va rien changer". C’est toute la politique de la gestion de l’eau courante qu’il faut repenser dit-il, et pas seulement pour le secteur sud.

Il y a plusieurs réservoirs à réparer sur tout le territoire.

Donc une intervention sur un site, cela ne va rien changer.

 

L'important c’est de s’interroger sur la politique à mettre en place, afin que le problème soit enfin réglé dans sa globalité en Martinique. 

 

Et puis il faudra nous dire combien ont coûté ces travaux de la réserve du quartier Sans-Pareil à Rivière-Salée, au moment où des compteurs sont remplacés, avec des facturation pour le moins curieuses.  

(Roger Lanoix) 

 

Rendez-vous bientôt à la CTM   

 

Le Comité Citoyen du Sud de Martinique a pris sa plume récemment pour demander audience au président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, Serge Letchimy, et au chef de l’Assemblée, Lucien Saliber, afin de "connaitre les intentions de la nouvelle majorité", sur cette question cruciale de l’eau potable dans l’île.