martinique
info locale

Les "lahars", nouvelle attraction touristique du Prêcheur

société
phénomène lahar au precheur
La masse boueuse abrasive s'est déposée le long du cours d'eau. ©F.T.
La nature semble s'être calmée après les grosses coulées de boue volcanique de jeudi dernier (11 janvier) au Prêcheur. Depuis la commune semble être devenue un lieu où les Martiniquais se pressent pour découvrir cette manifestation naturelle. 
La nuit de samedi à dimanche (14 janvier) a été plutôt calme au Prêcheur, sans aucune grosse coulée de boue volcanique, mais les riverains assistent à un tout nouveau phénomène. Des badauds ont défilé pendant une bonne partie de la nuit pour voir le pont et la rivière des Abymes.
Des visiteurs venus parfois de communes éloignées comme le Marin ou le Saint-Esprit, à la recherche du grand frisson. Les "lahars" sont devenus la nouvelle attraction touristique de la commune. 

(Re)voir le reportage de Stéphanie Octavia et William Zebina : 
©martinique
Publicité