Le "Lapo Senyen", un mets d'exception aux "vertus revigorantes", cuisiné par Béatrice Mehal à Sainte-Marie

patrimoine
Béatrice Mehal livre ses secrets sur la préparation d'une spécialité, le "Lapo Senyen". ©Martinique la 1ère
Béatrice Mehal est gérante de snack sur le front de mer de Sainte-Marie, non loin du tombolo. Elle livre dans la rubrique "Fondok", les secrets d’une de ses spécialités, le "Lapo Senyen". Un plat à la texture particulière qu'elle propose tous les vendredis.

Le "Lapo Senyen" est un plat  à la texture particulière qu’on l'adore ou que l’on déteste. 

Dans son snack situé sur le front de mer du bourg de Sainte-Marie, non loin du Tombolo, Béatrice Mehal prépare ce plat tous les vendredis. Un mets recherché par de nombreux Messieurs qui lui prêtent certaines vertus revigorantes...

Le "Lapo Senyen" est en fait le collier du bœuf. Une partie ferme du bovin qui nécessite une cuisson longue pour s’attendrir. Traditionnellement cuisiner en souskay Béatrice Mehal en fait une soupe agrémentée de pomme de terre, carotte et giraumon notamment.