Les élus de l'Assemblée participent à une première séance plutôt studieuse

collectivité territoriale de martinique
Assemblée de Martinique
Les élus de l'Assemblée de Martinique (9 juillet 2021). ©CTM
Les élus de l'Assemblée de la CTM ont poursuivi ce vendredi 9 juillet 2021, l'installation de leurs instances et la désignation de leurs représentants dans les organismes extérieurs.

Prévue à 9h30, cette séance dans le contexte des mesures de prudence liées à l'épidémie de coronavirus, commence à 9h50 avec une inhabituelle image. Lucien Saliber, président de l'Assemblée et Serge Letchimy, président du Conseil Exécutif, côte à côte. Sous l'ancienne majorité, le Conseil Exécutif était dans une partie de l'Assemblée.

Hommage au Président haïtien

 

Lucien Saliber entame d'abord la séance par un hommage au Président haïtien Jovenel Moïse, assassiné par un commando mercredi matin (7 juillet 2021). Hommage au président tué dans ses fonctions, puis message de solidarité et de soutien au peuple haïtien suivi d’une minute de silence.

 

 

 

9 nouveaux visages à l'Assemblée

 

Le Conseil Exécutif est composé de 9 membres issus de l'Assemblée de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique). La loi prévoit qu'ils soient remplacés par 9 autres personnes de la liste majoritaire.

Les nouveaux venus sont : Monette Taurel, Olivier Marie-Reine, Yannick Etienne-Notte dans la section centre. Eric Dufeal et Lydia Beaulieu dans le nord. Nadia Accus-Adaine et David Dinal dans le sud. Marie-Ange Ravin et Charles Chammas pour section de Fort-de-France.

 

 

 

 

Dès le premier des sept points à l'ordre du jour, le groupe de l'ancienne majorité conteste le mode gestion des fonds européens attribué au président du Conseil Exécutif. Au point de provoquer une première suspension de séance, le temps d'adopter un amendement à ajouter au texte sur "la délégation générale de compétences au Président du Conseil Exécutif".

Tour à  tour les conseillers territoriaux, Fernand Odonnat, Sandra Casanova, Patricia Telle, Josette Manin, David Dinal, présentent de façon synthétique les questions liées à l'installation des instances de la CTM ou la désignation de ses représentants dans les organismes extérieurs.

 

Élus de la CTM
Les élus de l'Assemblée de la CTM (9 juillet 2021). ©Fabienne Léonce

 

13 commissions de l'Assemblée

 

Les membres des commissions (dont 1 pour la minorité) éliront leur président lors de leur première réunion. Les élus s'entendent sur la composition de 13 commissions de 9 membres dont (5 pour la majorité et 4 pour les groupes minoritaires).

Tout se passait bien lorsqu'en fin de séance, Jean-Philippe Nilor et Marcellin Nadeau (Ansanm Pou Péyi Nou), Daniel Marie-Sainte et Eugène Larcher (Gran Sanblé Pou Matinik) remettent en cause le mode de calcul de la représentation des élus dans les organismes extérieurs et les commissions.

"Tout a été adopté à l'unanimité et je ne referai pas voter de nouveau même si je tiens compte de vos remarques", déclare avec calme et fermeté Lucien Saliber qui termine cette première séance à 13h02.

Nouvelle communication

 

Les élus de la majorité inaugurent une nouvelle forme de communication avec un résumé présenté par la porte-parole du Conseil exécutif, qui confirme les attributions des conseillers exécutifs.

 

 

Prochaine séance plénière de l'Assemblée, le 26 juillet 2021. 

Les noms des commissions de l'Assemblée

Gouvernance / Affaires financières et Juridiques  

 

- Attractivité, Développement économique, Numérique et Tourisme 

 

- Politique agricole, Alimentation et Artisanat  

 

- Transition écologique, énergétique, pollutions et mutations climatiques    

 

- Culture, Art et Patrimoine  

 

- Solidarités, Logement, Habitat et Indivision  

 

- Coopération internationale  

 

- Sports et Vie associative  

 

- Économie bleue, Pêche et Patrimoine maritime  

 

- Stratégies logistiques du territoire, Politique de la Recherche et de l’Innovation  

 

- Santé et Biodiversité   

 

- Aménagement du territoire, Grands travaux, Transports, Infrastructures et Risques majeurs   

 

- Urgence démographique, Éducation, Jeunesse & Formation