Les élus décident que de nouveaux travaux provisoires seront effectués à Séguineau

collectivité territoriale de martinique
Canalisation
Canalisation d'eau potable sur le terrain de Séguineau, au Lorrain (nord atlantique, Martinique). ©Aurelie Treuil

Les élus de l’Assemblée de Martinique réunis en séance plénière depuis ont voté en fin de matinée ce vendredi 5 février 2021 la pose de canalisations provisoires d’adduction d’eau à l’usine d’eau du Lorrain.

Comme il est d’usage depuis ces six derniers mois, les débats ont été heurtés au sein de l’assemblée délibérante de la CTM à propos du dossier de l’usine du Lorrain.

Un marathon...

 

Non sans mal, les élus ont décidé d’effectuer des travaux sur le terrain de son unité de production d’eau située au quartier Séguineau. Les discussions ont commencé peu avant 20 heures la veille, ont été interrompus à minuit passé, ont repris à 10 heures le lendemain et se sont conclus à 12h30.

Le rapport présenté par le président de la commission du Développement durable, Charles Joseph-Angélique, de Péyi’a, a été adopté par 33 voix contre 14 et 2 abstentions. Ainsi, des travaux seront réalisés en urgence, vu l’imminence du carême. Le président du conseil exécutif, Alfred Marie-Jeanne, sera mandaté pour obtenir l’autorisation du propriétaire du terrain.

Un vote épousant les clivages au sein de l’assemblée

 

L’analyse du vote montre que les élus proches d’Alfred Marie-Jeanne ont voté contre, sans surprise. Les votes favorables émanent des groupes de Jean-Philippe Nilor et de Yan Monplaisir, sans surprise non plus. Les élus de l’opposition ont joint leurs voix, hormis le maire du Lorrain, Justin Pamphile, qui s’est abstenu.

Il reste à déterminer les modalités de ces travaux, sachant que quatre canalisations provisoires ont été posées sur le terrain ces derniers mois. Elles sont susceptibles d’alimenter les abonnés résidant dans le Centre et dans le Sud, selon Lucien Adenet, du groupe marie-jeanniste de l’assemblée.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live