Les Martiniquais Audrey Guitteaud, Eric Garnier et Olivier Béatrix seront au départ du Grand Raid Réunion 2021

trail
Coureurs du Grand Raid à l'entraînement
Les trois coureurs de Trail martiniquaisqui prendront le départ du Gran Raid à la Réunion. ©Team O'Zone
Audrey Guitteaud, Eric Garnier et Olivier Béatrix sont trois passionnés de trail. Ils prendront respectivement le départ de la "Mascaraignes", du "Trail de Bourbon" et de la "Diagonale des fous" du Grand Raid de l'île de la Réunion prévue du 21 au 24 octobre 2021.

C'est l'histoire d'un pari qui semblait fou et qui est en passe de se réaliser. Le 16 octobre 2021, Audrey Guitteaud, Eric Garnier et Olivier Béatrix vont quitter la Martinique pour un long voyage vers la Réunion. Sur place, chacun va prendre le départ de l'une des quatre courses du Grand Raid, dont la mythique "Diagonale des fous" de 160km avec 9400m de dénivelé. 

C'était l'un de nos projets. Et plutôt que de se dire que l'on n'est pas des élites et que cela ne nous est pas accessible, nous nous sommes dit pourquoi ne pas essayer et de réaliser ce projet un peu fou. Ce n'est pas parce qu'on ne va pas faire de podium qu'on n'a pas le droit d'y participer. 

Audrey Guitteaud

 

 


Et le destin leur a donné l'envie d'y croire. Pour faire partie des coureurs du Grand Raid, il faut s'inscrire, mais également être sélectionné par tirage au sort. Retenu pour l'édition 2020, Olivier Béatrix avait sa place garantie puisque l'évènement avait été annulé l'année dernière par rapport à la situation sanitaire. Quelle bonne nouvelle lorsque Eric Garnier et Audrey Guitteaud obtiennent eux aussi leur validation !

Un ultra trail


Les trois amis passionnés de trail créent alors leur association, cherchent des sponsors et s'entraînent de manière assidue. Une tâche qui se révèle difficile puisque tous les gros évènements de course en nature sont annulés en Martinique. 

On s'entraîne régulièrement toute l'année. Nous sommes en club donc nous faisons régulièrement des entraînements la semaine, du renforcement musculaire, des trails régulièrement le week-end selon nos agendas respectifs et pas forcément ensemble. 

 

Pour préparer de grandes distances comme celles-là, nous faisons des sorties plus longues. Là nous sortons de deux "week-end choc", avec des entraînements samedi et dimanche. Nous avons fait 12 heures d'entraînement le week-end dernier, 10 heures ce week-end pour pouvoir rendre notre corps un peu plus résistant à la fatigue.

 

Là, nous allons entrer sur une période de repos pour décharger avec de petits footings pas très longs et faire très attention à notre alimentation. C'est ce qu'on appelle la phase d'affûtage. 

 

 

Coureurs martiniquais au Grand Raid Réunion
©Team O'Zone

 

 

Trois coureurs, trois courses, trois profils

 

Cet évènement est ce que l'on appelle un ultra trail, c'est-à-dire une course en nature de plus de 80 km. Le Grand Raid compte quatre grandes courses de 72km à 160 km et une randonnée. Certaines se déroulent sur plusieurs jours avec surtout des dénivelés importants. 

Audrey Guitteaud, 40 ans, dossard 3795
Mascaraignes, 72km, 3900m de dénivelé
Finisher Défi Bleu (58 KM, 1550 D+) en 2018 et 2019, Trail des Caps (33Km) en 2017.

Eric Garnier, 42 ans, dossard 5753
Trail de Bourbon, 105km, 6140m de dénivelé
Finisher Tchimbé Raid (103 KM, 5500 D+) et Transmartinique (134 KM, 5000 D+) en 2019, La Mythique (42 Km, 2500D+) en 2019 et 2020.

Olivier Béatrix, 42 ans, dossard 2244
Diagonale des fous, 160km, 9400m de dénivelés
Finisher Tchimbé Raid (103 KM, 5500 D+) en 2019, Tansmartinique (144 Km, 4310 D+) en 2018, Tchimbé du Volcan (53 Km, 2600 D+) en 2015, Défi Bleu (58 KM, 1550 D+) en 2014 et 2016, Trail des Caps (33 Km) en 2013.

Notre objectif est de terminer. Ce n'est pas si évident que cela de terminer ces courses. Il y a beaucoup d'abandons parce que ce sont des courses difficiles physiquement.

 

Même si les sentiers de la Réunion ne sont pas forcément plus difficiles que les nôtres, ils ont des dénivelés un peu plus conséquents. Il y a de longues montées et de longues descentes sur des distances que l'on ne voit pas en Martinique. Même pour faire la montagne Pelée, on ne monte pas 30 kilomètres.

 

Donc nous on a juste envie pour cette première de découvrir et de terminer. Si on termine, on sera très heureux.

Audrey Guitteaud


Les trois Martiniquais ne se sont pas fixé d'objectif de classement, ni de chrono. Au-delà de la course, ils préfèrent voir cette participation comme "un défi sportif, une aventure humaine".

Selon le liste des coureurs publié sur le site du Grand Raid, au total 13 coureurs de Martinique sont inscrits à la "Diagonale des fous", 4 à la "Mascaraignes" et 6 au "Trail de Bourbon".