Les pharmaciens de Martinique démentent une réquisition d'ivermectine

coronavirus
Ivermectine
©AFP
Vous avez certainement entendu parler de l’ivermectine. Un médicament dont certains médecins estiment qu’il apporte un bénéfice au patient atteint de la covid-19. Selon la rumeur, le comprimé aurait été réquisitionné par les autorités sanitaires. Mais selon les pharmaciens, il n'en est rien.

De nombreux messages relatant une pénurie suspecte d'ivermectine dans les pharmacies de Martinique circulent depuis nombreuses semaines sur les réseaux sociaux. En pharmacie, les boîtes de ce médicament sont bien présentes.

Selon les professionnels, il n'y a aucune confiscation ou réquisition des stocks. Cependant, la demande de cette molécule aurait juste dépassé, par moment, l’offre disponible.

(Re)voir le reportage avec des images de Fabienne Léonce. 

Selon l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, l’ivermectine est réservé au traitement des infections causées par certains parasites. Une autorisation de mise sur le marché, respectée à la lettre par les pharmaciens, qui engage à travers la délivrance de ce produit, leur responsabilité.

Face à la recrudescence des demandes d’ivermectine, la haute autorité de santé, rappelle qu’aucun essai clinique concluant n’a permis d’affirmer, avec certitude, l’efficacité de ce produit face à l’épidémie de Covid-19 qui sévit à travers le monde.