Ligue des champions de la Caraïbe : le Club franciscain bat le Deportivo Walter Ferretti (1-0)

football
Club Franciscain et Walter Ferretti
Le Club Franciscain gagne son match aller face aux champions du Nicaragua (1er août 2018). ©Daniel Lordinot
Le Club Franciscain se défait (1-0), de l'équipe du Deportivo Walter Ferretti, champion du Nicaragua en 16e de finale aller de la ligue des champions de la Concacaf, mercredi soir soir au stade Pierre Aliker à Fort-de-France.
Victoire méritée pour les franciscains qui ont démarré la rencontre avec prudence, laissant la possession de balle à leurs adversaires pendant les dix premières minutes.
 

Le Club Franciscain plus tranchant


Sous l’impulsion de leur capitaine Stéphane Abaul, ils se sont enhardis pour ressortir beaucoup plus de ballons en direction des attaquants. Malgré une défense bien regroupée et des attaquants manquant de soutien, les joueurs de Dominique Jean ont commencé à se créer des situations intéressantes. Stéphane Abaul, peu avant la 25e minute rate une occasion alors qu’il déclenche un tir en pleine surface mais qui finit dans le petit filet extérieur. 
 

Match retour au Costa-Rica


Même physionomie en seconde mi-temps, sauf que les franciscains trouvent la faille par l’intermédiaire de Johnny Marajo à la 63e minute, suite à une action personnelle. Il s’infiltre sur le côté gauche, bénéficie d’un contre favorable puis se retrouve face au gardien de l’équipe du Nicaragua, qu’il bat d’un pointu à angle fermé.Un seul but précieux avant le match retour le mercredi 8 août 2018 au Costa-Rica (impossible de jouer le match au Nicaragua, compte tenu de la situation politique actuelle).

Le Walter Ferretti, bien que comportant des joueurs à l’aise techniquement, n’a jamais emballé le match, ne mettant guère en danger La défense franciscaine. 
 

Honneur à Patrick Percin


À noter qu’après la rencontre, Patrick Percin a été mis à l’honneur pour son immense palmarès. Il a reçu un trophée des mains du président emblématique du club, Camille Paviot. sur une idée notamment de Laurent Eugenie (ancien dirigeant du Club Franciscain et ancienne gloire du football martiniquais).