Luc Labonne condamné à un mois de prison avec sursis, pour "non-respect" du confinement

économie
Luc Labonne
Luc Labonne et son avocat - (procès du 20 octobre 2021) ©Martinique 1ère
Le chanteur et instrumentiste Luc Labonne est condamné pour le non-respect de l’arrêté de fermeture de son restaurant "le vieux foyal", lors du 2e confinement pour cause de Covid-19. Il écope d'un mois de prison avec sursis et interdiction de gérer un débit de boissons durant un an.

En octobre 2020, lors du 2e confinement lié à la crise sanitaire en Martinique, l’artiste Luc Labonne, alors exploitant d’un restaurant-bar à Fort-de-France, avait décidé de braver l’interdiction gouvernementale relative à la fermeture des petits-commerces, dont l’activité était jugée "non-essentielle".

Ce mercredi 20 octobre 2021, le tribunal correctionnel a condamné le chanteur et instrumentiste à un mois de prison avec sursis, avec interdiction de gérer un débit de boissons pendant 12 mois. En revanche, l’amende de 2000 euros requise par le Procureur, n’a pas été retenue. Maître Jiovanny William, l’avocat de Luc Labonne, n’a pas l’intention de faire appel.

Écoutez la réaction de son défenseur au micro de Frank Edmond-Mariette et de Thierry Maisonneuve.

 

Réaction de Jiovanny William, l'avocat de l'artiste.