"Lyannaj Pou Dépolyé Matinik" sollicite les candidats à la CTM pour une pétition en ligne à l'adresse d'Emmanuel Macron

pesticides
Rassemblement / pesticides / réparation / collectif
Rassemblement populaire du 27 février 2021 à Fort-de-France d'organisations citoyennes, sociales, syndicales et politiques pour réclamer "justice et réparation" dans le dossier des pesticides. ©Capture Facebook "Lyannaj Pou Dépolyé Matinik" / DR

Les organisations parties prenantes du dossier des pesticides, invitent les candidats aux élections territoriales à soutenir une pétition en ligne adressée au Président de la République. Elles demandent à l’Etat d’écouter "réellement la voix de la population qui exige justice et réparation".

Après la mobilisation populaire du 27 février 2021 à Fort-de-France pour réclamer "justice et réparation des crimes liés au chlordécone", "Lyannaj Pou Dépolyé Matinik" a lancé une pétition en ligne intitulée "Klordekon, cri du 24 avril 2021", à l’adresse du chef de l’Etat, Emmanuel Macron.

Dans une lettre ouverte datée du 7 juin 2021, le collectif interpelle tous les candidats à l’élection de la CTM, afin de "connaître et faire connaître" leur position au sujet du dossier des pesticides. LPDM espère aussi le soutien de ces postulants, pour se faire entendre au plus haut sommet du pouvoir.

Ou bien l'Etat français s'obstine dans le refus de tirer toutes les conséquences de l'aveu prononcé par son plus haut responsable et confirme que le mépris des dominants l'emporte sur notre droit à la vie, ou bien il tourne le dos au déni et écoute réellement la voix de la population qui exige justice et réparations.

 

L'heure des demi-mesures, des miettes, des belles paroles et des lots de consolation est dépassée.

(LPDM)

 

"Nous ne quémandons rien"

 

Le collectif ajoute que "tout fait quelconque de l'homme qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer". Ces organisations citoyennes, sociales, syndicales et politiques affichent en effet leur détermination, afin que leur pétition soit prise en considération.

Nous n’admettons pas que la justice soit à deux vitesses. 

 

Ni le Covid, ni aucun des graves problèmes que nous vivons, ni nos divergences partisanes ou philosophiques ne nous détourneront de notre devoir commun vis à vis des générations actuelles et futures comme des victimes d'hier.

(LPDM)

 

Si le scandale des pesticides est souvent évoqué durant la campagne électorale en cours, le "Lyannaj Pou Dépolyé Matinik" réclame désormais un engagement encore plus concret, en particulier de la part des actuels et futurs élus de la collectivité majeure. "Ensemble, nous agirons jusqu’à satisfaction" espèrent les militants. 

Monsieur le Président de la République sachez que nous ne prendrons pas de repos tant que le crime dont vous assurez l'héritage continuera de souiller nos corps, notre nature et nous volera notre futur.

(Lyannaj Pou Dépolyé Matinik)

 

Cette pétition en ligne est consultable sur change.org ICI►.