publicité

Le maire de Case-Pilote refuse le projet Nemo ("Pran bagay yo a é fouré'y la yo lé")

Les opposants au projet Nemo (fabrication de l'énergie à partir de l'eau de mer), sont de plus en plus virulents. C'est le cas de Ralph Monplaisir, le maire de Case-Pilote qui appelle à une manifestation jeudi, contre ce projet.

Ralph Monplaisir, le maire de Case Pilote, invité de l'émission Saw ka di (mardi 13 mars 2018). © Martinique La 1ère
© Martinique La 1ère Ralph Monplaisir, le maire de Case Pilote, invité de l'émission Saw ka di (mardi 13 mars 2018).
  • Maurice Violton
  • Publié le , mis à jour le
Le maire de Case-Pilote était l'invité de l'émission radio filmée Saw ka di, ce mardi matin (13 mars 2018). Ralph Monplaisir appelle à une réunion d’information et de mobilisation jeudi soir dans sa commune, contre le projet Nemo (production d'électricité grâce à la mer). 

Il s'agit de cette expérimentation mondiale, de production d’énergie, à partir de la différence de température de la mer. 450 millions d’euros pour une production de 16 mégawatt et pour alimenter 16000 foyers. Le maire de Case-Pilote ne veut pourtant pas de cette expérience, "qui émet un gaz néfaste à la santé des habitants", soutient-il.

"Pran bagay yo a é fouré'y la yo lé". (qu'ils (les promoteurs, ndlr) reprennent leur projet et qu'ils le mettent là où ils le veulent.

Ralph Monplaisir

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play